Charleroi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PoèmeCharleroi"Charleroi" est le 2ème poème de la section paysages belges de "Romances sans paroles ". Dans l'herbe noireLes Kobolds vont.Le vent profondPleure, on veut croire. | Quoi donc sesent ? L'avoine siffle.Un buisson gifleL'œil au passant. | Plutôt des bougesQue des maisons.Quels horizonsDe forges rouges ! | On sent donc quoi ?Des gares tonnent, Les yeux s'étonnent,OùCharleroi ? | Parfums sinistres ! Qu'est-ce que c'est ?Quoi bruissaitComme des sistres ? | Sites brutaux !Oh ! votre haleine,Sueur humaine,Cris des métaux ! | Dans l'herbe noireLes Koboldsvont.Le vent profondPleure, on veut croire. | Résumé : Charleroi est le texte II de la section intitulée "Paysages belges". Parmi les champs et les usines, le train roule à toute allure. Aurythme haletant et saccadé de sa course, un chaos de sensations et d'impressions fulgurantes qui "gifllent" l'œil et emplit l'oreille du voyageur. Assourdi, étourdi, il éprouve une sorte de vertige. Maiscette ivresse de sensation brutales ne peut abolir une mélodie secrète, perçue dans les intervalles du fracas, qui unit l'âme et le paysage dans une harmonie mystérieuse et mélancolique (strophes 1 et7 répétition de 1).VocabulaireUn Kobold est un lutin malicieux des légendes germaniques qui a pour tache de garder les trésor souterrains. Dans ce texte, ils veillent sur les mines de charbonCharleroiest un centre d'industrie minière et métallurgie, ville de Belgique de l'arrondissement du Hainaut, sur la Sambre.SistreInstrument de musique à percussion de l'ancienne Égypte. Bougeslogementmalpropre ; taudis ; café, bar misérable et mal fréquenté.ForgeAtelier où on travaille les métaux en feu         | Plan de commentaire composéIntroductionLe poème " Charleroi " emprunte son titre aunom d'une ville belge, située dans une région minière et industrielle. Parmi les champs et les usines, un train emmenant Verlaine et Rimbaud roule à toute allure. Au rythme haletant de sa course le...
tracking img