Charles baudelaire in fleur du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1265 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Objectif :
Étudier le travail de l’écriture à travers les transformations entre poésie et prose.
Repères :
Petits Poèmes en prose est un titre qui prend en compte la forme. Baudelaire a donné un autre titre à son recueil, un titre thématique, Le Spleen de Paris, puisque les évocations des poèmes sont essentiellement des tableaux de la vie parisienne, dans une tonalité plutôt mélancolique.L’expression de « poème en prose » est en elle-même paradoxale. Il s’agit d’un oxymore, puisque ce qui est vers est originellement défini comme ce qui n’est pas prose, et vice versa. Mais Baudelaire n’est pas l’initiateur de la formule : le précurseur en est Aloysius Bertrand avec Gaspard de la nuit. Les héritiers successifs feront évoluer le genre jusqu’à de splendides réussites, avec Rimbaud,Lautréamont, Claudel et les surréalistes.
S’opposant à la versification classique, le poème en prose en refuse les lois de métrique et de prosodie. La poésie du langage est alors assurée par d’autres systèmes de rythmes et de répétitions : petits paragraphes, « couplets », versets, à l’intérieur desquels, ou entre lesquels, s’installent des systèmes de répétitions lexicales et syntaxiques. Les images,bien évidemment présentes dans le poème en vers, prennent plus d’importance et s’organisent en réseaux qui permettent de provoquer sémantiquement les phénomènes d’écho qui ne sont plus assurés par les sonorités. Cela dit, les jeux de sonorités conservent aussi leur importance, avec l’organisation subtile de systèmes d’allitérations, d’assonances, et de divers échos sonores librement choisis par lepoète sans le respect de règles strictes.
1. Analysez la construction du poème en vers : mesure des vers, disposition des rimes et unité des strophes. Que cherche Baudelaire à travers ces effets de répétition ?
Le poème est construit en sept paragraphes. Le premier et le dernier se répondent à travers la répétition des mêmes termes et le parallélisme de la construction : ils correspondent l’un etl’autre à une imploration, à une demande, faite à l’être aimé.
Les cinq paragraphes intérieurs mettent en valeur tout ce que le poète découvre dans la chevelure, tout ce qu’elle « contient ». On retrouve également une anaphore et un parallélisme en tête de paragraphes 4, 5 et 6 (répétition de la préposition « dans », du groupe nominal complément circonstanciel de lieu, de la construction « je » +verbe transitif + C.O.D.).
Chacun des paragraphes développe un ou plusieurs champs lexicaux correspondant aux thèmes que Baudelaire veut mettre en valeur :
– lignes 1 à 3 : le parfum « respirer », « l’odeur », « mouchoir », « odorant », « air » et le corps « cheveux », « visage », « main » ;
– lignes 4 à 7 : les sensations « vois », « sens », « entends », « parfum », « musique » ;
– lignes 7 à10 : l’océan « voilures », « mâtures », « mers », « moussons », « climats », « espace », bleu », « profond » et le voyage exotique « rêve », « climats », « atmosphère », « parfumée », fruits », « feuilles » ;
– lignes 11 à 14 : le port « océan », « port », « chansons », « hommes », « nations », « navires », « ciel » ;
– lignes 15 à 17 : l’ivresse sensuelle « caresses », « langueurs », « divan »,chambre », « bercées », « roulis », « rafraîchissantes » ;
– lignes 18 à 21 : le parfum « odeur », « tabac », « opium », « enivre », « odeurs », « goudron », musc », « coco » ;
– ligne 22 à la fin : le goût « mordre », « mordille », « mange ».
2. Étudiez la composition du poème en prose. Sur quel thème chaque paragraphe est-il construit ?
Tout le poème repose sur l’échange entre l’impératifqui interpelle l’autre, la seconde personne qui le représente, et l’expression à la première personne des sentiments et sensations éprouvés par le poète. D’un côté « laisse-moi… ta chevelure… tes cheveux… tes tresses », de l’autre « je vois… je sens… j’entends… j’entrevois… je retrouve… je respire ». L’échange se fait tout au long du texte nouant ainsi les rapports entre les deux amants....
tracking img