Charles baudelaire, a une passante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire, « A une passante », « Tableaux parisiens », Les Fleurs du Mal, 1861.
I. Au cœur de ce poème une rencontre entre un homme et une femme, dans les rues de Paris. 1. Voyons dansquelles circonstances se fait cette rencontre - Elle a peut-être lieu la nuit : « puis la nuit » (vers 9) - Elle a lieu dans les rues de Paris : la section de l’ouvrage est « Tableaux parisiens » ; leParis contemporain de l’auteur est évoqué (vers 1 : « La rue (…) autour de moi »). Cette précision montre l’enfermement de Baudelaire dans un milieu urbain presque hostile. 2. Analysons les sensationsprivilégiées. - L’ouïe est évoqué dans le premier vers : « la rue assourdissante » évoque à travers l’adjectif à connot. nég. un environnement hostile. Il est confirmé par la personnification : «hurlait » qui présente l’intensité du bruit. Les sonorités contribuent à cette impression : u ; ss.

3. Il s’agit d’une rencontre éphémère, fugitive. - Baudelaire évoque une femme anonyme : « A unepassante », « une femme » : l’article indéfini montre qu’il ne la connaît pas. - Il est présent dans le texte à travers les pronoms de la première personne : « je buvais », « j’ignore », « j’eusse aimé ».Il nous livre ses sentiments. - Cette rencontre est fugitive : le titre le montre, le choix et le temps du verbe « passa » le confirme ; l’auteur parle aussi de « fugitive beauté », emploie le verbefuir : « tu fuis » (vers 13) et l’adverbe « soudainement ». Dans l’expression elliptique « Un éclair puis la nuit » (vers 9) l’enchainement des mots renforce le caractère instantané de la scène. - Ils’agit au sens propre et au sens figuré d’un coup de foudre, en fait.

II.

Etudions à présent le portrait réalisé par Baudelaire dans les deux quatrains. 1. On remarque une véritable mise en scène dela démarche harmonieuse de la jeune femme. - Elle est suggérée par le rythme du vers : une longue période déborde du quatrain avec un enjambement sur le vers 5. - A l’intérieur de cette période,...
tracking img