Charles baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (479 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire (1821 – 1867)

Charles Baudelaire est un poète français. Il est l’un des poètes les plus célèbres du XIXème siècle. Il a voulu rompre avec l’esthétique classique enincluant la modernité comme motif poétique.
Aujourd’hui reconnu comme un écrivain majeur de l’histoire de la poésie non seulement française mais aussi mondiale : il est devenu un classique.Au travers de son œuvre, Baudelaire opère une transformation radicale de l’esthétique dominante, en proclamant vouloir libérer l’esthétique de toute considération morale ou éthique. Comme le postule sibien le titre de son recueil Les fleurs du mal (1857), il a renouvelé en profondeur les motifs poétiques. Dans ses poèmes il a tenté de tisser et de démontrer les liens entre le mal et la beauté, lebonheur et l’idéale inaccessible, la violence et la volupté, entre le poète et son lecteur, entre les artistes à travers les âges. En parallèle de poèmes graves ou scandaleux pour l’époque, il aexprimé la mélancolie et l’envie d’ailleurs. Il a aussi extrait la beauté de l’horreur.

Son père meurt alors qu’il n’a même pas six ans, il lui laisse cependant un héritage médiocre. Sa mère seremarie alors avec le chef de bataillon Jacques Aupick (devenu après ambassadeur). Ce dernier incarne, pour Baudelaire, tout ce qui le sépare de ce qu’il aime : sa mère, la poésie, le rêve et la viesans contingences.

Baudelaire mène une vie en opposition aux valeurs bourgeoises représentées par sa mère te son beau-père. Ce dernier jugeant la vie de son beau-fils scandaleuse, décide del’envoyer en voyage dans les Indes, périple qui prendra fin en 1841.

Dandy endetté, Baudelaire est placé sous tutelle judiciaire et connaît dès 1842 une vie dissolue. Dès lors il commence àcomposer des poèmes des Fleurs du Mal. Critique d’art et journaliste, il défend Delacroix et Balzac lorsqu’ils sont caricaturés et ridiculisés pour l’expression de leur art. A partir de 1848, Baudelaire...
tracking img