Charles baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (677 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Pierre Baudelaire (Paris, 9 avril 1821–id., 31 août 1867) était un poète français.

Baudelaire se vit reprocher son écriture et le choix de ses sujets. Il ne fut compris que parquelques-uns de ses pairs. Dans Le Figaro du 5 juillet 1857, Gustave Bourdin réagit lors de la parution des Fleurs du mal : « Il y a des moments où l'on doute de l'état mental de M. Baudelaire, il y en a où l'onn'en doute plus ; — c'est, la plupart du temps, la répétition monotone et préméditée des mêmes choses, des mêmes pensées. L'odieux y côtoie l'ignoble ; le repoussant s'y allie à l'infect... ».Aujourd'hui reconnu comme un écrivain majeur de l'histoire de la poésie française, Baudelaire est devenu un classique. Barbey d'Aurevilly voyait en lui «un Dante d'une époque déchue».

Au travers deson œuvre, Baudelaire a tenté de tisser et de démontrer les liens entre le mal et la beauté, la violence et la volupté (Une martyre). En parallèle de poèmes graves (Semper Ædem) ou scandaleux pourl'époque (Delphine et Hyppolite), il a exprimé la mélancolie (Mœsta et errabunda) et l'envie d'ailleurs (L'Invitation au voyage).

Eléments biographiques

En 1827, son père (un prêtre "défroqué") meurtmais cet homme lettré, épris des idéaux des Lumières et amateur de peinture, peintre lui-même, lui laisse un héritage spirituel. Un an plus tard, sa mère se remarie avec le chef de bataillon JacquesAupick. Le futur poète ne pardonnera jamais à sa mère ce remariage et l'officier Aupick, devenu ambassadeur, incarne à ses yeux tout ce qui fait obstacle à ce qu'il aime : sa mère, la poésie, le rêve,la vie sans contingences.

Renvoyé du lycée pour une vétille en 1839, Baudelaire choisit de mener une vie en opposition aux valeurs bourgeoises incarnées par sa mère et son beau-père. Celui-ci,jugeant la vie de son beau-fils "scandaleuse", décide de l'envoyer en voyage vers les Indes. Voyage que Baudelaire écourtera, mais qui imprégnera pourtant son imaginaire (amour de la mer, vision d'un...
tracking img