Charles baudelaires

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (563 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Burkiewicz Kevin BP2TP
De Sousa Axel

NOTICE BIOGRAPHIQUE

Nom: Baudelaire

Prénom: Charles

Nationalité: Français

Activité: Poète

Naquit à le 9avril 1821 à Paris
et décéda le 31Aout 1867 à 46ans

Charles Baudelaire naquit le 9 Avril 1821 à Paris et décéda le 31 Aout 1867 à 46ans, il fut artiste, écrivain et l' un des plus célèbre poète reconnu a l' échelle mondiale du dixneuvième siècle en incluant la modernité comme motif poétique rompant avec l'esthétique classique.

Baudelaire perdit son père en 1827, alors qu'il n'avait même pas 6 ans.
A 18 ans en 1841, il futexpulsé de Louis Le Grand à Paris, et son beau père décida de le faire voyager jusqu'à Calcutta, en Inde. Baudelaire n'ira pas plus loin toutefois que la Réunion.

A son retour un an plus tard, il futmajeur légal et reçut le noble héritage qui lui revient de son père. Il dilapida la moitié de cette grosse fortune en peu de temps son héritage fut alors mis sous contrôle d'un huissier et ilcommença à écrire des articles pour des revues et traduisit des œuvres d' Edgar Poe.

Vers 1850, la misère et les excès prédisposèrent le poète à une maladie aux douleurs incessantes qu'il apaisa grâce al'opium.
Sa consommation d'opium l'endolorit et l'inspira à la manière de son contemporain
Thomas de Quincey, il écrivit et publia « Les paradis artificiels », dont il analyse d'un mangeur d'opium.En 1857, Baudelaire publia « Les fleurs du mal » ce recueil fut mal accueilli par la critique. Son œuvre attira les foudres du Figaro qui publia un violent article, qui tout à la fois assura unegrande notoriété au poète et le conduisit devant les tribunaux.
En Aout de la même année et 6 mois après le procès de Madame Bovary ( pour des chefs d'inculpation similaire: immoralité, obscénité )Baudelaire fit condamné pour « offense à la moralité publique […], la moralité religieuse et aux bonnes mœurs »

Déjà misérable il fut accablé par une amende de 300 Franc du tribunal qui l'enfonça...
tracking img