Charles gimat et marie-christine rosier , clownanalystes!

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTERVIEW DE VICTOR ET ROSALIE

.Janvier 2005 – Café de la Concorde à Toulouse. J’ai .rendez vous avec Marie Christine Rosier et Charles Gimat. Tous les deux comédiens professionnels et de manière plus précise Clowns
Non, pas dans un cirque, et seulement de temps en temps dans les théâtres. La plus grande partie de leurs interventions se passe à la tribune d’assemblées très sérieuses : ducolloque annuel d’une Fédération Professionnelle, en passant par l’assemblée générale d’une ONG….jusqu'à une réflexion stratégique au sein d’une entreprise ou d’un grand laboratoire de recherche. En quinze ans de pratique Victor et Rosalie ont couvert plus de 450 congrès. Ils ont intégré les clownanalystes du Bataclown en 1995.
Pour ce numéro sur Le Jeu l’Humour le Rire, Quel rire sèment lesclowns ? J’ai voulu savoir comment le rire fleurissait dans des organisations et des entreprises aussi sérieuses.

J.M
Comment avez-vous rencontré ce personnage, le clown ? Il vous intéressait lorsque vous étiez enfants ?

Rosalie
Je connaissais les Bario et ils ne me faisaient pas vraiment rire. Lors de ma formation de comédienne je suis allée vers des ateliers de clown que parce que je savaisque le travail porterait essentiellement sur de l’improvisation. J’adorais improviser. Je ne m’attendais pas du tout à cette façon particulière de concevoir le personnage clown. Le port du masque me donna une telle sensation de liberté,j’ai été séduite pour toujours.

Victor
Ma connaissance des clowns de cirque se réduisait aux numéros de « La Piste aux Etoiles ». Ils ne m’intéressaient pasbeaucoup non plus. Moi j’aimais Charly Chaplin, Buster Keaton, Laurel et Hardy.
C’est au hasard d’un stage avec Alberto que j’ai rencontré ce personnage. Il m’a enthousiasmé.

J.M
Et aujourd’hui, qu’est ce qui vous fait rire ? (Ils rient tous les deux)

Rosalie
Plein de choses me font rire mais en matière de spectacle ce n’est pas la grosse rigolade que je privilégie. J’aime les comédieslégères, la poésie, les comédies de mœurs où le tragique et le comique ne sont pas très loin l’un de l’autre

Victor
Ce qui me fait rire vraiment ce sont toutes les formes de satyre du pouvoir, de tous les pouvoirs.
Je trouve par certains côtés notre société particulièrement oppressive. Alors lorsque ceux qui ont du pouvoir sont en quelque sorte « démasqués », ça me soulage et ça me faitrire. Le décalage me fait rire. Un individu qui se retrouve dans un milieu qui n’est pas le sien fait toujours rire… pourtant certains humoristes m’irritent parce qu’ils jouent essentiellement sur le décalage des gens en difficulté dans une société normative : haro sur le clochard, sur l’handicapé, l’alcoolique ou l’étranger. Ce qui m’amuse, c’est de décaler les gens qui sont bien en place, quellequ’elle soit la place qu’ils occupent, les mettre dans une situation qui les déstabilise. Voilà ce qui me fait rire.

J.M
Ce que tu dis est assez paradoxal si on songe que le personnage clown est plus proche du clochard, de l’errant, du pauvre bougre que du gagneur

Victor
Même si la façade du gagneur est nette, bétonnée, les fissures sont là prêtes à surgir. « C’est de l’Humain » et le clownpeut l’incarner. Il va toucher le public par ses maladresses et ses ratages, et si justement grâce à ses maladresses et ses ratages il met le monde qui l’entoure à nu, je commence à jubiler. Il est dans la même lignée que les anciens « Fous du Roi ». C’est ce clown là qui m’intéresse. Celui qui dévoile les anormalités du monde dit normal.

Rosalie
Entièrement d’accord. Trop d’humoristes sechargent d’achever ceux qui sont déjà à terre.
Le clown que j’aime est le révélateur des rigidités de la société et de la cruauté du monde qui piétine les petits et les fragiles

Victor
Tiens, voilà autre chose qui me fait rire. La rigidité. La rigidité des hommes mais aussi des organisations. La rigidité poussée à son extrême.
Nos interventions se font souvent dans des lieux très normés....
tracking img