Charles juliet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique p 75-76

I ) une mère « comblée ».

chp lex du bonheur : comblée : le vide qu'elle a pu ressentir jusqu'à présent est rempli. Elle est comblée par la maternité quitransforme son état : « devenir mère » (l 1)

Un espoir : renouveau : « nouvelle dimension » (l 7) + l 8-9 : le futur marque un avenir où tt est désormais possible. Les trois temps (passé, présent,futur) sont réunis et symbolisent un monde où tt semble possible. Les enfants lui donnent une force nouvelle, élargissent ses horizons : « une nouvelle dimension ; grandir et se développer ».
chp lexdu don : « t'ont procuré, ils t'ont apporté » + répétition du vbe « aider »

une mère parfaite : véritable investissement : « tu t'es occupée d'eux » ; elle est dans l'action et ne sembleplus subir sa vie : « créer un foyer »
sens du devoir : « comme tte mère doit le faire » : pst de vérité gale
image de la perfection : « avec une totale abnégation » (sens du sacrifice et del'oubli de soi même), « sans jamais ménager ta peine »

II ) La souffrance de la mère

La narration de cette maternité est d'emblée placée sous le signe de l'échec puisque l'auteur utilise un temps dupassé pour la relater : « tu as été heureuse » : tps du passé.

La solitude : Juliet décrit la réalité de sa mère : « il ne passe que le dimanche avec toi » (tournure restrictive), « durant lasemaine, tu es seule ».
il décrit également la difficulté de ce ménage pauvre, avec le mari qui doit travailler dur pour gagner sa vie et ne peut donc s'occuper de sa femme (l 12-16)
Sa mèreest donc seule face à sa tâche de mère qui la submerge (l 20 : allitération en -t marque la dureté de cette vie)

la souffrance : chp lex : voc très fort : la mutilation est une image violente: elle semble privée d'une part d'elle même.
A la fin de l'extrait, nbreuses négations : « la vie ne te traverse plus, il n'est rien qui puisse » : évoque la pulsion de mort qui la conduira...
tracking img