Charles quint dernier cour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2669 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Quint.
Bilan des agrandissements du territoire et problème de successions.
Exposé : La révolte de Gand 1539-1540.
Rébellion qui sera un dernier tour de force.
I/ Gand et la politique impériale.
a) l’administration exceptionnelle de Gand
Il garde les particularismes de chaque ville, la ville dispose d’un conseil municipal nommé Collace, ou est représenté plusieurs corps demétier. Les métiers détiennent une place lourd dans le conseil de la ville, de plus elle possède une grande liberté dans son rôle de gestion.
b) la politique fiscale : une forte levée d’argent
Dés 1515, la ville est soumise aux dettes princières. Il veut remplacer leur participation financière contre participation militaire. CQ peur leur donner un nouvel impôt.
II/ Gand, la révolté.
a) Une ville aupassé tumultueux.
Lutte pour le maintient de leur privilège. Soulèvement vont avoir lieu, sous l’autorité de Philipe le Bon et Charles de Téméraire, de plus tension sociale. 1436-38 par exemple. Gand sera soumis après une autre émeute à une lourde amende et doit renoncer à ses privilèges, en 1477, elle va concéder le grand privilège qui rétablit les privilèges urbains de Gand.
b) la révoltede 1539-1540 ; une révolte économique et financière.
Gand accepte mal la gestion de CQ, il voit d’un mauvais œil la politique centralisatrice de CQ, elle y voit la perte de son autonomie et de ses privilèges. Problèmes fiscaux : déficit croissant de ses finances, difficulté financière quand CQ impose un lourd impôt, de plus les petits métiers refusent de payer les accises ; impôt qui est leprincipal revenu de la ville.
Dés lors la révolte se met en place.
III/ CQ, maître des Pays d’Au deçà
a) le retour du Prince dans sa ville natale ; compromis avec F 1er
Il profite de la paix établit à Nice en 1538, car il doit passer par la France pour s’y rendre. Il rédigera un testament avant de partir. Il va rencontrer F 1er.
b) Gand : modèle de la punition impériale
Avec 5 000 soldats ;la ville doit payer a part des aides de 1537, amende très lourdes, fortification de la ville détruite, il exige une cérémonie expiatoire en lui demandant le pardon de l’empereur. Elle a une nouvelle constitution la Concessio Carolina.
Lourdeur de la punition impériale, car se révolter contre son seigneur mérite la punition finale. Contexte de longue durée des Ducs de Bourgogne, qui se heurteà de forte résistance.
Exposé : Les campagnes de Metz (1552), et ses conséquences.
Contexte marqué par la grande victoire de Muhlberg de CQ à en 1547, et tentative de paix qu’il a tenté de mettre en place entre les protestants et catholiques dans l’empire.
Traité de Chambord, pour diviser les forces de CQ.
I/ L’attaque française et le «voyage d’Allemagne»
a) des préparatifsexceptionnels.
Très préparé en France. Pour lancer une économie solide pour se préparer au mieux à la guerre, la noblesse également contribue à ses préparatifs. 70 000 soldats français gardent les frontières.
b) l’expédition d’Austrasie.
Grande armée française, l’armée par le 2avril, le 5 avril elle est devant Toul, car dans la ville il y a une partie pro-française, le 10 avril, les français marchentsur Metz, les magistrats de la ville essaie de négocier avec les français, le 17 avril le roi fête pacques à Metz, il arrive pas à prendre Strasbourg. L’armée est repliée.
II/ Le siège de Metz
a) déroulement des opérations.
CQ a perdu des villes, et son frère à signé une paix avec les protestants. Il attaquera HII. Pratique de la terre brulée, de plus la population se proposent d’aidé lesfrançais.
Siège qui dure 45jous, il débute le 11novembre mais ce siège n’est pas fait dans les règles de l’art car les français reçoivent des informations. 2janvier 1553 : victoire Française.
b) un succès de l’organisation.
Facilité des français à prendre la ville et difficulté des impériaux à faire se siège. Guerre savante et méthodique. Défaite économique de la part des impériaux car ils ont...
tracking img