Charles v

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le XIVe siècle siècle est marqué par la guerre de 100 ans ( 1337-1453 ) . Elle fut entre autres l'un des facteurs d'une reconstruction monarchique , c'est à dire d'un renforcement du pouvoir royal marquant un tournant par rapport à la société féodale . Ce tournant va s'effectuer au XIII e siècle et sera lié principalement à deux grands facteurs : d'une part , l'action de rois forts tels quePhilippe le Bel ( qui va affirmer l'autonomie de la monarchie face à l'empereur d'une part , qui est autre souverain , mais aussi face au pape ) . Et d'autre part , ces rois ont su s'entourer de légistes doués , qui avec l'appui du droit romain , vont s'attacher à légitimer le pouvoir monarchique et ainsi optimiser son rayonnement au niveau interne , mais aussi sur le plan international . Ces légistesvont notamment développer la notion de souveraineté , qui émerge au XIV e siècle : mais aussi la notion d'intérêt général et de couronne .
Le Traité du sacre des rois de France date de 1372 , sous le règne de Charles V le sage ( 1338 – 1380 ) . Il y est question du sacre du roi .
Globalement le texte peut être découpé en trois parties , d'abord un retour sur l'histoire du sacre et des rois quiont été sacré ; ensuite sur le sacre en lui-même et sa symbolique , et enfin sur les effets de ce sacre .
Mais qu'est ce que le sacre ? C'est la cérémonie par laquelle l'autorité ecclésiastique confère au roi , au moyen d'une onction , un caractère religieux , dans le but de renforcer son pouvoir et d'asseoir son autorité . Pour quelles raisons est-ce que le sacre augmente-t' il le pouvoirroyal ?
D'abord , le sacre est la cérémonie symbolique par laquelle le roi va augmenter la légitimité de sa souveraineté ( I- ) , mais aussi ce texte révèle un autre aspect du sacre de Charles V , qui permet à celui-ci de se détacher de l'intermédiaire de l'Église ( notamment de Rome et du pape ) et ainsi d'affirmer sa souveraineté sur l'Église ( II- )

I- Charles V le sage : un roi souverain surles hommes

Cette cérémonie du sacre est l'occasion pour le roi d'asseoir son pouvoir à la fois sur l'organisation interne (A) et sur le plan international (B)

A- Au niveau interne

Dans le but de conforter son pouvoir et de se donner une plus grande légitimité , le roi est sacré . Il va l'être « à la manière de ses prédécesseurs » . Comme les grands rois précédents , notamment HuguesCapet , il va être sacré à Reims . Cela va permettre au roi d'affirmer son statut de roi , il est en effet « le plus noble » , plus noble que les rois de « la vieille loi » ; en effet par ce sacre , Charles V compte bien marquer un tournant définitif avec la société féodale , même si le changement va être progressif ( car des institutions féodales vont demeurer et modérer le pouvoir du roi , qui n'estpas encore un roi absolu ) . Mais il s'agit déjà là d'une évolution , car le roi , parmi les nobles , est « le plus noble » : il reçoit le sacre ( la légitimité donnée par Dieu ) , et à partir de là il reçoit d'office des pouvoirs plus importants que les autres institutions du royaume .
Il y a une quasi divinisation du roi , car par le sacre il entend accroître son rayonnement dans tout leroyaume . En effet , « ceux qui sont entachés de la maladies des écrouelles , s'ils sont touchés par la main du roi oint de cette ampoule sont guéris et rendus à la santé » , cette phrase démontre parfaitement la volonté d'élever le roi dans les esprits , de lui donner un respect et un pouvoir plus grand . « La dignité de l'état royal » est donc ce qui élève , par le fait que le roi est sacré ,Charles V , qui lui confère une légitimité plus grande à sa souveraineté , souveraineté qui se retrouve également en dehors des frontières du royaume .

B – Au niveau international

Au sortir de la guerre de 100 ans , la notion d'état souverain est renforcée . En effet parallèlement émerge la notion de nation , le peuple de France prend conscience d'une nation commune , d'une langue commune ,...
tracking img