Charlie hebdo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Charlie Hebdo


La France est connue pour être un pays où l'on se passionne pour le débat et la polémique. Son passé révolutionnaire, l'effervescence intellectuelle, née du siècle des Lumières,qu'elle a su entretenir, participent fortement à ce mythe. 

Pourtant cette tradition, cette culture du débat libre et de la polémique est aujourd'hui menacée par le triomphe de la bien-pensance et dupolitiquement correct.  
Aujourd'hui tout le monde se doit d'adhérer à la même idéologie, au même discours dominant, sous peine de marginalisation, voire de diabolisation.

Definition de laliberté d'expression :

Definition de blaspheme :



I.Caracterisation de Charlie Hebdo

a) Fondé en..

Pas de pub : Bien qu'indépendant de toute forme de publicité, Charlie Hebdo a tout de mêmeconclu un accord avec le journal Libération et affiche chaque semaine dans ses pages une publicité(la seule) présentant la Une de ce journal.


b) Historique

2009 : Le 12 mai, le journal indiquedans un communiqué que Philippe Val quitte son poste pour rejoindre Radio France
Le dessinateur et chroniqueur Charb devient le nouveau directeur de la publication
En octobre 2009, CharlieHebdo était vendu à 53 000 exemplaires, dont 13 000 par abonnement

2010 : Confronté à une diminution des ventes, le journal fait appel, début avril 2010, à un prestataire de service afin d'optimiser sadiffusion et limiter les retours.
Le 9 juin 2010, le prix de l'hebdomadaire, qui n'avait pas augmenté depuis 9 ans, passe à 2,50 euros au lieu de 2 euros.
Charb : «En pleine crise de la presse (en pleinecrise tout court), nous n’avons pas et nous ne voulons pas d’industriels fortunés comme actionnaires. Pas plus que nous ne voulons dépendre de la publicité. Nous ne touchons donc pas les aides del’État dont bénéficient les journaux dits “à faibles ressources publicitaires”, puisque, de publicité, nous n’en avons pas. L’indépendance, l’indépendance totale, a un prix. La presse gratuite coûte...
tracking img