Charte de laon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1477 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire : Charte de la commune de Laon 1128
« L'émeute qui finit par étrangler ou détrôner un sultan est un acte aussi juridique que ceux par lesquels il disposait la veille des vies et des biens de ses sujets. » (Jean Jacques Rousseau). Dans le cas présent les émeutes de Laon ont, en effet, conduit à un acte juridique qui est la Charte de la commune de Laon.
La charte est un documentqui se présente comme une sorte de cessez le feu. En d'autres termes il y sera inscrit les droits et les devoirs des deux parties. Ceux du seigneur et ceux des bourgeois. Par une charte accordée par le roi ou le seigneur, garantissant les libertés de la ville, ainsi que son gouvernement par un maire et des jurés. La charte de Laon est datée de 1128. L’épisode communal de Laon s’inscrit dans unclimat général de bouleversements sociaux aux XIe et XIIe siècles. L’assassinat de l'évèque montre à quel point les émeutes ont pu être violentes. Guibert de Nogent a retranscrit les faits dans son autobiographie, la première depuis saint Augustin, laissant transparaître des violences de grande importance. La commune est définie comme une association dotée de la personnalité civile, constituée par deshabitants d'une ville, et qui se caractérise par un serment de protection et d'aide mutuelles. Plus précisemment, il s'agit d'une ville bénéficiant de franchises importantes et que les bourgeois avaient souvent le privilège d’administrer eux-mêmes. L’instauration d’une commune, en faisant cesser les troubles, est une institution de Paix.
Le roi est très faible, l’Eglise est en pleine mutationet est en train de reprendre la situation en main. Le pouvoir est exercé par les seigneurs, le rapport féodo-vassalique est militaire, il n’y a pas de place pour le monde de l’échange, de l’économie. L’arrivée des échanges bouleverse et est violente. Les causes sont qu'au 11ème siècle, il y a un bouleversement des techniques. Il est développé des nouveaux socques par conséquent la productionhumaine se développe et s’accroît tellement qu’elle dégage des surplus. De plus, des causes climatiques engendrent des effets notables sur la population. C'est un siècle où la nourriture est de meilleure qualité, la vie est plus longue donc la mortalité baisse d'où une expension démographique. Les surfaces de culture augmentent grâce au défrichage mais pas assez vite. La conséquence négative, il y atrop de monde pour les cultures, la violence finit par s’installer. L'économie devient une économie de subsistance. Les villes commencent à se développer dans le nord il sera question de commune alors que dans le sud se développe des consulats. Les villes de communes sont constituées en partie d'une population spécifique les bourgeois. Il est l'habitant des bourgs non clerc, non noble, non étrangeret disposant d'une certaine fortune. Les bourgeois qui vivent dans le bourg vont se jurer un serment, fidélité, assistance. Il commence à éclater des violences urbaines contre les seigneurs pour demander une indépendance pas une autonomie mais des garanties. Ils demandent que le seigneur limite ses prélèvements. Les conséquences, elles, sont politiques et institutionnelles. Il faut se mettre dansla logique de la réalité seigneuriale. La ville n’est rien d’un point de vue seigneurial de plus qu’un champ de paysan. La ville n’existe pas face au seigneur. La ville demande à exister indépendamment du seigneur donc certaines villes deviennent des seigneurs (ils sont des personnes morales) elles auront donc des vassaux qui sont des personnes physiques, d’autres des vassaux : le maire de laville sera tenu des obligations féodales de son seigneur : la ville devra l’aide et le conseil. Ils vont mettre en place une milice urbaine car elle est tenue au service d’osts.
Dans quelle mesure la ville peut-elle se définir et s'affirmer face au pouvoir du seigneur ainsi que pour se protéger des violences ?
Il conviendra d'aborder dans une première partie les effets qu'engendrent la...
tracking img