Charte du cnr

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2631 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Catherine le Métayer
Commentaire de texte sur la charte du CNR
Introduction
Le document que nous allons étudier est un extrait de la charte du Conseil National de la Résistance, ce texte est également connu sous le titre de Programme commun de la Résistance. Le CNR fut fondé en 1943, à la demande du Général De Gaulle et placé sous la présidence de Jean Moulin pour unifier les différentsmouvements de résistance. Le CNR regroupe les huit principaux mouvements de la Résistance, six partis politiques et deux syndicats. La charte fut adoptée à l’unanimité le 15 mars 1944, cependant son élaboration prit du temps et fut l’occasion de nombreux débats, il y a eu plusieurs projets entre janvier 43 et mars 44. Lors que la charte est signée la victoire ne fait plus vraiment de doute, undébarquement allié est attendu. Il faut donc penser à l’avenir de la France et à sa reconstruction.
La charte du CNR est composée d’un préambule et d’une conclusion dans lesquelles le CNR explique ces objectifs et ces finalités. Le texte est découpé en deux parties, la première partie intitulée « plan d’action immédiat » ou sont expliqués les moyens de lutte pour la libération du territoire. Laseconde partie, notre extrait, est intitulée « mesures à prendre dès la libération du territoire » ; elle regroupe 5 articles, les 4 premiers sont de nature politique en vu du rétablissement d’un état démocratique. Le cinquième article énonce des réformes visant une réorganisation de l’économie et du social.
On peut se demander quel avenir la Résistance envisage pour France ?
Nous verrons quecet avenir passera d’abord par un retour à la puissance française qui permettra par la suite de grandes mutations sociales et économiques.
*Un retour à* la grande Nation Française. Dans cette première partie, il convient de montrer la reconstruction politique mais également morale d’une France traumatisée par la guerre et par ses répercutions sur la nation toute entière.
Volontéd’unité française Cette volonté d’unité est traduite de différentes manières dans la charte du CNR. En effet, cela est présent dès la première ligne du texte avec l’expression « volonté ardente des français ». Par cette expression, la résistance française souligne la nécessité d’une unité, à la fois de la population mais aussi des moyens politiques, pour arriver à une libération rapide duterritoire. A cela vient s’ajouter l’utilisation répétitive du verbe « unir » tout au long de la charte. Cette sensation d’unité émanant du texte est la réponse, de la nation et de ses représentants, à la division nationale qui s’est opérée pendant la guerre et par la même tente de faire oublier les collaborations qui ont marquées les esprits. L’unité se traduit également dans la composition du ConseilNational de la Résistance. En effet, il regroupe des mouvements de la résistance (Front National, Ceux pour la libération, Ceux de la résistance, libération-nord, libération-sud…), des syndicats (CGT, CFTC) et six principaux partis politiques (PC, SFIO, radicaux, démocrates-chrétiens, Alliance-démocratique et Fédération républicaine). Malgré leurs différences, ils conviennent de rester unis mêmeaprès la libération comme le montre l’expression (l.16) « rester unis après la libération ». Ainsi, malgré le pluralisme de ses composants le CNR développe une véritable unité, à travers une résistance intérieure, apte à répondre aux demandes de la population. Néanmoins, la rédaction de la charte donnera lieu des tensions car les divergences sont nombreuses et les incompréhensions massives entreles mouvements de résistances et les partis politiques. Leurs points de vue divergent notamment sur la vision du combat à mener. L’unité du CNR ne repose pas que sur le sentiment d’unité nouveau mais d’une volonté antérieur à la rédaction de la charte. C’est pourquoi il convient de souligner l’unité renforcée derrière le Comité Français de la Libération Nationale (CFLN). Il s’agit d’un organisme...
tracking img