Charte d'amiens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1503 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
A la fin du XIXème siècle, le mouvement ouvrier français se relevait péniblement des dures épreuves endurées après l'écrasement de la Commune. Avec le Second Empire, l'essor du capitalisme se traduit par un accroissement considérable d'un prolétariat qui tend à s'organiser pour résister à la surexploitation dont il est victime. C'est dans ces conditions qu'apparaissent les premières formesd'organisation syndicale ouvrières dans lesquelles les différentes influences idéologiques s'affrontent.
« Le syndicalisme est le mouvement […] qui veut parvenir à la pleine possession de ses droits sur l'usine et sur l'atelier. […] cette conquête sera le produit de l'effort personnel et direct exercé par le travailleur ». Cette définition du syndicalisme est donnée par Victor Griffuelhes, Secrétairegénéral de la Confédération Générale du Travail de 1902 à 1909. Elle met en avant le but du syndicalisme, la domination du prolétariat, mais aussi sa méthode, le soulèvement des travailleurs eux-mêmes. Cette définition éclaire bien le document qui nous ai proposé : La Charte d'Amiens. Cet « ordre du jour » rédigé par Victor Griffuelhes et par Émile Pouget, révolutionnaires et syndicalistesfrançais, est voté lors du IXe Congrès de la CGT en Octobre 1906 dans une école des faubourgs d’Amiens. La Charte d'Amiens est adopté par 830 voix contre 8 et 1 blanc. Cette motion qui portera le nom de Charte qu'en 1908 s'adresse aux membres de la Confédération et à ceux qui voudraient la rejoindre. Elle est porteuse des principes anarchistes et met en avant le rôle du syndicalisme et plusparticulièrement de la CGT crée en 1895.
Face à l'accroissement des lutte ouvrières, et l'intention de la CGT d'inciter les travailleurs à la révolution pour une reconstruction sociale, il devenait indispensable de délimiter les objectifs et methodes d'actions de la CGT.
Ainsi en quoi la Charte d'Amiens est-elle porteuse de valeur nouvelle ?
La particularité et l'importance de cette Charterésident dans l'affirmation de l'indépendance des syndicats (I), qui ne peut se réaliser que par le biais de l'action directe (II).

I- L'indépendance du syndicalisme

A- Une volonté d'autonomie

Jules Guesdes, leader du part socialiste répand l'idée que les syndicats sont des institutions qui doivent être subordonnées aux partis politiques. L'unité d'action entre la SFIO crée en1905 et la CGT telle que le préconise Jules Guesde ressemblait beaucoup à la technique qu'on appelera plus tard «  la courroie de transmission ». Mais les responsables syndicaux ne sont pas de cette avis, ils craignent voir se détourner les ouvriers de la lutte syndicale pour une lutte politique. La charte d'Amiens est une réponse à l'unification socialiste comme le dit Emile Pouget « Pour lesmilitants le vrai parti du travail, c'est la CGT ». Le syndicat affirme l'autonomie du mouvement syndical face à la SFIO afin de rassembler des individus de couleurs politiques différentes. La CGT refuse la laision avec le socialisme. La Charte marque donc la défaite des guesdistes qui avaient enivisagé de faire reconnaître la SFIO comme le parti de la classe ouvrière. En effet, le 8 Octobre 1906,la motion déposé par Victor Renard pour une collaboration étroite entre la CGT et la SFIO a été rejeté à 85%.

B- Le refus de la médiation partisane

La CGT a pour but essentiel « le groupement en dehors de toute école politique des travailleurs conscient de la lutte à mener pour la disparition du salariat et du patronat » [ligne 2]. La CGT refuse la tutelle des partis politiquetraditionnels, c'est pourquoi elle demande aux syndiqués « de ne pas introduire dans le syndicat les opinions qu'ils professe dehors »[ligne 22] et elle affirme ne pas se « préoccuper des partis et sectes »[ligne 26]. Toutefois, le syndiqué à l'entière liberté de participer « en dehors du groupement corporatif » [ligne20] à l'exercice de ses propres convictions politiques ou philosophiques....
tracking img