Charte d amiens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 120 (29978 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Connaissance de la France Contemporaine :


Contemporain = De 1789 à nos jours (pour la France)

1852-1870 : ( Régime Bonapartiste : 2nd Empire ( Guerre entre la France et la Prusse (à l’aube de la création de l’Allemagne)
1871-1939 : ( 3ème république créée par des Monarchistes
1940-1944 : Régime de l’état français (gouvernement de Vichy)
1946-1958 : ( 4ème république
1958 à nosjours : ( 5ème république

Depuis le second empire, la France a vécu majoritairement en république.

Le cours sera divisé en 3 grandes parties :
- La France jusqu’en 1914
- La France de 1918 à 1939 : l’entre deux guerres
- La France après 1945

Les périodes de guerre sont très particulières et ne seront pas abordés de la même manière.

Première partie : La France de laseconde moitié du 19ème siècle : 1852 - 1914 

3 révolutions : 1789, 1830 et 1848.

A la fin du règne de Louis Philippe, une crise économique financière et politique à été provoquée, en partie, par le maintient du régime électoral censitaire : le pouvoir politique est le monopole de la riche bourgeoisie. Le gouvernement de Louis Philippe hésite beaucoup sur ce point.

En février 1848, lesétudiants engagent le mouvement et les ouvriers les rejoignent : manifestation. Les bourgeois qui forment la garde nationale hésitent et refusent de tirer sur la foule. Le 24 février 1848, une nouvelle révolution met fin à la monarchie de juillet.

Le suffrage universel et l’abolition de l’esclavage sont proclamés et ne seront plus remis en cause. Les mesures sociales accroissent les problèmesfinanciers, et, ajouté à la hausse du chômage, et la dissolution des ateliers nationaux, cela crée une nouvelle révolte en juin 1848 violemment réprimée : c’est une victoire pour la bourgeoisie : le pouvoir revient aux notables.

Louis Napoléon Bonaparte est élu au suffrage universel le 11 décembre 1848.

Chapitre 1 : Le second empire : de 1852 à 1870 :

Louis Napoléon Bonaparte vient à Dijon le1er juin 1848 et prononce un discours : «  la France ne veut ni retour à l’ancien régime, ni laisser d’utopies funestes et impraticables ». Il désire mettre un terme à la révolution et combiner pouvoir fort et suffrage universel (≈ dictatorial)

Article 45 de la constitution de 1848 : «  le président de la république est élu pour 4 ans et n’est rééligible qu’après un intervalle de 4 ans » (Louis Napoléon Bonaparte fait un coup d’état le 2 décembre 1851 et devient prince président.

Section une : le retour de l’empire :

Dans la pure tradition de l’an 8 : Louis Napoléon Bonaparte est favorable au suffrage universel, tout en limitant les libertés de vote (par le système des candidats officiels). Les plébiscites deviennent permanents : le gouvernement interroge le peuple quand saréponse est certaine :
- Le 18 décembre 1851 : coup d’état validé
- Le 21 décembre 1851 : l’empire est validé

De 1852 à 1859, Louis Napoléon Bonaparte possède un pouvoir immense, sans partage, et il est soutenu par la bourgeoisie orléaniste et les milieux des affaires. En 1860, l’opposition des industriels pousse Louis Napoléon Bonaparte à réaliser un empire populaire « d’empireouvrier ».

I-] L’empire autoritaire : 1852-1859 :

A-) Les libertés suspendues :

Napoléon III hérite d’un arsenal très important de lois et décrets qui datent des régimes précédents : il peut ainsi supprimer la liberté de réunion, d’association, réguler le colportage et la presse.

L’opposition républicaine est stoppée et les opposants sont déportés. Les fonctionnaires doivent alors prêterserment à l’empereur. La puissance des préfets à d’abord été limitée, puis largement augmentée face à leur ralliement à l’empire.

Dans les universités : les profs républicains sont révoqués et des disciplines sont supprimées car jugées dangereuses : histoire, philosophie … etc. Les cafés sont surveillés par le jeu des licences.

La presse est bâillonnée par le décret du 17 février 1752. Le...
tracking img