Cheikh abdelhamid ben badis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cheikh Abdelhamid Ben Badis
[pic]
Albelhamid Ben Badis (arabe :عبد الحميد بن باديس), né le 16 avril 1889 à 16:00 (et enregistré le jeudi 5 décembre 1889, au registre de l’état civil) à Constantine,ville au nord-est de l'Algérie, était une figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie. Albelhamid Ben Badis était le fils d'une famille de vieille bourgeoisie citadine, dont ilrevendiquait les origines berbères remontant aux Zirides, dynastie musulmane fondée au Xe siècle par Bologhine ibn Ziri.
Ben Badis fonda en 1931 l'Association des oulémas musulmans algériens. C'estdans le mensuel al-Chihab qu'il publia, de 1925 jusqu'a sa mort, ses idées réformistes qui concernaient tant le domaine religieux que politique. Il est décédé le 16 avril 1940 à Constantine.
Ben Badis agrandi dans un entourage pieux, ce qui fait qu’il a appris le Coran à l’âge de treize ans.
Très jeune, il est placé sous le préceptorat de Hamdân Lounissi. Celui ci a marqué durablement la jeunessede Ben Badis, si bien qu'il n’avait jamais oublié son conseil: « apprend la science pour l’amour de la science, non pas pour le devoir ». Hamdân Lounissi lui fit aussi promettre de ne jamais devenirfonctionnaire pour le compte de la France (État colonial en ce temps là). Il était aussi connu pour avoir toujours défendu les droits des habitants musulmans de Constantine.
En 1908, Ben Badis décidede commencer son premier voyage pour la science vers la mosquée Zitouna de Tunis qui était en ce temps-là un grand centre de science.
À la mosquée Zitouna, son horizon commence à s’agrandir. Il yrencontre beaucoup de savants qui ont influencé sa personnalité et son orientation. Parmi eux, Cheik Mohamed Al Nakhli qui a enraciné en lui l’idéologie de la réforme, comme il lui a montré la bonneméthode pour comprendre le Coran. Il y avait aussi Cheikh Mohamed Al Taher Ben Achour qui l’a guidé vers l'amour de la langue arabe et la dégustation de sa splendeur. Quant au Cheikh Al Bachir Safer, il...
tracking img