Chine - japon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3595 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
III . Chine et Japon : vers un rapprochement
A. Relations difficiles entre la Chine et le Japon

1) Deux pays rivaux depuis la nuit des temps
Soixante ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les tensions entre les deux pays asiatiques existent toujours. Une foule de jeunes chinois ont manifesté le 9 avril 2005 dans les rues de Pékin : hurlant des slogans antijaponais accompagnésde drapeaux japonais brûlés, les autorités n’ont pas intervenu. Ces manifestations ont traversé toute la Chine et ont touché au total une vingtaine de provinces et plus de quarante villes parmi les plus importantes du pays.
Les japonais n’étaient donc pas les bienvenus dans le territoire chinois : A Shanghai, deux étudiants japonais furent molestés, on retrouvait des voitures et des magasinsvendant des produits japonais détruits. Les représentations diplomatiques ont été attaquées à coups de pierres et de jet de peinture sans que personne n’intervienne. Pour accentuer tout cela, les slogans appelaient au boycott des produits japonais mais qui en réalité étaient si recherchés. Dans l’archipel, la télévision diffusait chaque soir des images choquantes des manifestations pour marquerl’esprit des jeunes chinois sur cette haine contre les japonais qui se croyaient sans ennemis pendant longtemps.
Ces tensions se manifestent non seulement dans les rues mais également dans les jeux sportives : lors de la coupe asiatique de football 2004 qui a eu lieu en Chine, les joueurs et les supporters japonais ont été soumis à une pression constante, verbale et physique où l’on devaitimpérativement les faire évacuer des stades afin d’éviter les massacres. D’autant plus qu’à la veille de la finale, le gardien de but chinois a déclaré que « battre les petits Japonais ne poserait aucun problème à la Chine ». Du coup, les six mille policiers pékinois mobilisés eurent le plus grand mal à contenir la foule après la victoire du Japon : tout cela met en évidence une image négative de la Chine surson organisation de la sécurité, ce qui peut influencer sur les jeux Olympiques de 2008 en Chine.
Des sites internet antijaponais, autorisés par le pouvoir, étaient créés afin que toute la population chinoise puisse exprimer leur rancune envers le Japon depuis leur invasion dans le territoire. A la fin de l’année 2004, sur l’un de ces sites, un jeune Chinois a écrit « J’ai trente ans et un feubrûle mon cœur, seule la guerre pourrait éteindre de telles flammes » : si cette flamme renaît constamment, c’est parce qu’elle se nourrit d’un sentiment antijaponais très largement entretenu, comme en témoignent de nombreux sondages. Ainsi, d’après les sondages réalisés : en 2004, des étudiants chinois classaient le Japon comme l’Etat le moins digne de confiance, devant les Etats-Unis puis la Russieet l’Inde, classement qui reflète par ailleurs assez justement la vision géopolitique de la Chine. Notamment, lors de la coupe asiatique de football, 6% seulement des personnes interrogées déclaraient considérer le Japon comme un pays « ami ». En 2005 : 58% des Japonais déclaraient « craindre la Chine », 83% des personnes interrogées en Chine, deux mois après les manifestations antijaponaises,déclaraient avoir une opinion défavorable du Japon et 30% des gens ont déclaré que la situation pouvait s’améliorer.

* Le problème des manuels d’histoire
Selon les autorités chinoises, les manifestations du mois d’avril 2005 ont été provoquées par l’autorisation de réédition donnée au printemps 2005 par les autorités japonaises du livre Nouvelle histoire destinés aux écoles secondaires,publié par la Société japonaise pour la réforme des manuels d’histoire. La Société a pour but de publier des libres donnant une bonne image de l’histoire du Japon et d’équilibrer les ouvrages actuels. Selon Nouvelle histoire, la guerre en Asie est présentée comme une guerre de libération contre les anciennes puissances coloniales, et le massacre de Nankin, bien que mentionné, est fortement...
tracking img