Chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3871 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONTEXTE DE L'ETUDE

Le monde connait des changements importants et profonds dans les relations internationales dont les plus marquants sont les relations sino-africaines. En tant que force montante tant sur le plan politique que sur le plan économique, la Chine ne cesse de renforcer et d'élargir ses relations d'amitié et de coopération avec les pays africains. Ceci implique des effets nonnégligeables dans l'évolution de l'ordre international. Très tôt, la Chine a manifesté un grand intérêt pour l'Afrique lors de la conférence de BANDOENG en 1955. C'est avec l'avènement des indépendances que les Etats africains ont commencé à établir des relations diplomatiques avec ce géant d'Asie.

Les dirigeants africains se sentent compris par les Chinois et les prennent comme partenaireséconomiques attrayants. La Chine est devenue le deuxième plus grand récepteur d'investissements étrangers au monde et le deuxième investisseur sur le continent africain. Depuis les années 90 l'économie chinoise s'est de plus en plus internationalisée avec le commerce extérieur et les investissements comme facteurs significatifs de la croissance rapide de l'économie. Depuis lors le commerce sino-africain aconnu une évolution fulgurante. Estimés à 10 milliards de dollars en 2000 les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont atteint en 2008 le chiffre de 106,8 milliards de dollars dépassant ainsi l'objectif fixé avant 2010 (de 100 milliards).

L'Afrique constitue une source d'approvisionnement en matières premières pour la Chine (cuivre, chrome, en bois et surtout en pétrole...). Lesmatières premières que la Chine importés du continent noir sont estimées à 25% de l'ensemble en 2004. En retour, les africains importent des produits manufacturés chinois, notamment des produits textiles, des machines, des biens électroniques etc.

Par ailleurs le Tchad, pays enclavé de l'Afrique centrale, est l'un des pays les plus pauvres et les moins stables d'Afrique à cause des troublespolitiques récurrents et souvent violents depuis son indépendance en 1960. Bien que doté de nombreuses ressources minières, l'économie du Tchad est basée sur la culture du coton, la gomme arabique et l'élevage jusqu'en 2000. Ce n'est qu'à partir de cette date que la Banque Mondiale a décidé de financer à hauteur de 4,2 milliards de dollars (Américain) l'exploitation du pétrole du bassin de Doba (au suddu pays). Cet investissement a nécessité la construction d'un oléoduc de 1 070 Kilomètres qui débouche au port Camerounais de Kribi sur la côte de l'océan atlantique. Depuis la fin de cette construction en 2003, le Tchad a vu son taux de croissance faire un

3

bond spectaculaire passant de - 0,9% en 2000 à 33,6% en 2004 et 7,9% en 20051. En 2004 la contribution du secteur pétrolier à lacroissance du PIB s'élève déjà à 33,4%. Malheureusement, le poids croissant du pétrole dans l'économie tchadienne ne se traduit pas encore dans le quotidien de la population Tchadienne. La majorité des Tchadiens (54%) continuent de vivre en dessous du seuil de la pauvreté2.

La Chine quant à elle, est considérée aujourd'hui comme une grande puissance mondiale sur le plan économique. L'un des aspectsles plus marquants de l'évolution de l'économie chinoise, est l'ouverture internationale. En réalité, la Chine fonctionnait pratiquement en autarcie jusqu'en 1979. Depuis, elle a connu une large vague de réforme sous la direction de Deng Xiaoping et sous son mot d'ordre : « enrichissez-vous! ». La Chine croit depuis la fin des années 1990 dans les échanges commerciaux. En fait, depuis la fin desannées 1970 la Chine a mis la modernisation de son économie au premier rang des priorités et elle a tout fait pour y parvenir : elle a abandonné progressivement le plan pour le marché, elle a mobilisé ses immenses ressources en main d'oeuvre et a ouvertement tiré parti de la mondialisation en devenant l'usine du monde.

Les relations diplomatiques entre le Tchad et la Chine qui datent de 1972...
tracking img