Chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2310 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Chine, qui ne représentait encore que 4.9% du PIB mondial à l'arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping en 1978, a connu depuis lors l'un des décollages économiques les plus réussis de la période de l'après-guerre. Grâce à des politiques volontaristes en faveur de l'investissement et des exportations, l' « Empire du Milieu » a connu une période de croissance rapide, durable, et équilibrée, qui afait d'elle la deuxième puissance économique mondiale et le premier exportateur depuis 2008. C'est ainsi que, toutes décisions importantes ne peuvent se décider à l'échelle internationale sans son accord, comme l'a encore montré le G20 de Séoul en novembre 2010. Certains observateurs optimistes prévoient que la Chine devrait retrouver en 2030 un poids dans l'économie mondiale conforme à son niveaumoyen historique, c'est à dire un quart du PIB mondial. En effet, « la Chine pourrait devenir la plus grande économie du monde d'ici 2030 », a déclaré Justin Lin lors d'une conférence à Hong Kong ajoutant que son économie pourrait être deux fois celle des États-Unis, à des niveaux de prix équivalents et que la Chine prévoit une croissance de 8% et 7% jusqu'en 2015. Cependant, d'autres économistesrappellent les nombreuses fragilités, lacunes et contradictions du modèle de développement chinois qui pourraient conduire, à plus ou moins brève échéance, à l'explosion d'une gigantesque bulle, comme le Japon des années 1980.
Dans quelle mesure la Chine représente-t-elle la puissance économique majeure du 21ème siècle ?
Il conviendra tout d'abord d'étudier les atouts de la puissance économiquechinoise. Puis, dans un deuxième temps, nous mettrons en évidence les fragilités de l'économie chinoise. Pour terminer, nous exposerons les réponses de l'Europe face à l'émergence de la Chine.

Après trente ans d’une croissance ininterrompue et malgré la forte résilience de l’économie chinoise face à la crise, de nombreux économistes pointent les faiblesses et les fragilités de l’ »Empire duMilieu », qui ne serait en définitive qu’un « tigre en papier » par comparaison aux autres pays émergents (Brésil, Inde, Russie). Ces faiblesses ont trait aux limites du modèle de croissance poursuivi depuis Deng Xiaoping (voir annexe 1), ainsi qu’à l’incapacité de la Chine à maitriser les effets collatéraux de son développement rapide.
D’une part, la Chine est aujourd’hui responsable de 22% desémissions mondiales de gaz à effet de serre et compte 16 des 20 villes les plus polluées du monde. En effet, la croissance de l’économie chinoise continue de se poursuivre à un rythme incompatible avec la densité de la population et la relative rareté de ressources naturelles. La Chine, qui possède déjà peu de terres cultivables par rapport aux pays occidentaux (huit fois moins que les Etats-Unis,trois fois moins que l’Europe proportionnellement au nombre d’habitants), doit aujourd’hui faire face à l’érosion des sols, à la déforestation et à la désertification qui affectent 30% de sa superficie. L’importance de la production charbonnière et le nombre croissant d’automobiles continuent d’aggraver le problème de la pollution. La dégradation de l’environnement et ses conséquences humainesimposent un coût croissant à l’économie chinoise, évalué autour de 8% du PIB. C’est ainsi que des sanctions ont été mises en place telle que le principe du pollueur payeur adopté en 1989 mais demeurent trop faibles pour être efficaces, et les moyens alloués à la lutte contre la pollution sont encore dérisoires.
D’autre part, nous pouvons constater en Chine une progression des inégalités. En effet,selon l’Académie chinoise de sciences sociales, le revenu des 20% de Chinois les plus riches était 17 fois plus important en 2007 que celui des 20% les plus pauvres. C’est ainsi que la Chine se trouve être un pays presque aussi inégalitaire que le Brésil, où ce ratio est de 19.6 selon la Banque mondiale. Alors qu’il est de 4.2 en France et de 9.2 aux Etats-Unis.
De plus, la trajectoire d’un...
tracking img