Chomage et politique de l'emploi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1175 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le chômage étant la conséquence d'un déséquilibre sur le marché du travail, les politiques de lutte contre le chômage agissent à la fois sur la demande globale de travail, l'offre globale de travail et sur le fonctionnement même du marché du travail.



1 / la réduction de l'offre de travail :

La quantité de travail offerte dans une économie dépend de deux facteurs :

- d'une part lenombre de personnes cherchant un travail à un moment donné.

- d'autre part la quantité de travail que peut effectuer un salarié à un moment donné.

Soit une quantité d'offre de travail mesurée en nombre d'heures/semaines égale à :

offre de travail = population active*durée hebdomadaire légale du travail.

La réduction de l'offre de travail passe donc :


La réduction de la populationactive :

Cette réduction de la population active s'est fait d'une part en abaissant l'âge de la retraite à 60 ans, ce qui a exclu du marché du travail les classes d'âge comprises entre 65 et 60 ans. Des formes plus ciblées d'incitation de départ en retraite anticipée pour les classes d'âge comprises entre 55 et 60 ans permettent par ailleurs d'étendre cette mesure à une nouvelle générationd'individus. De plus, on assiste aussi à une entrée retardée sur le marché du travail de la part des jeunes générations suite à un allongement de la période de formation (poursuites d'études).

Une analyse de la structure démographique démographique de la société française montre par ailleurs que les classes d'âge nombreuses issues du Baby-boom ne seront pas intégralement compensées par les nouvellesgénérations qui sont moins nombreuses. La réduction de la population active va donc s'accélérer au cours des prochaines années de manière naturelle.

Le problème posé par ce type de mesure concerne les organismes de prestations sociales qui ne disposent pas de moyens financiers suffisant pour financer dans le futur les pensions retraites versées à un nombre croissant de bénéficiaires et ce surde plus longues périodes.


La réduction du temps de travail :

Si un individu travaille moins longtemps qu'avant, alors il "libère" des heures de travail qui devront être réalisées par un autre salarié. La réduction du temps de travail, en réduisant le volume horaire par travailleur entraîne donc une diminution de l'offre globale de travail.

Le passage aux 35 heures (au lieu de 39) setraduit ainsi par une diminution de près de 10 % de l'offre de travaille sur le marché du travail national. Cette réduction peut aussi être obtenue en augmentant le nombre de semaines de congé payés.


Illustration :
Les principales mesures de réduction du temps de travail

Année
Mesure prise
Juin 1936 - durée légale du travail ramenée à 40 heures.
- introduction de 2 semaines de congéspayés.
Mars 1956 - introduction d'une 3ième semaine de congés payés.
Mai 1969 - introduction d'une 4ième semaine de congés payés.
Janvier 1982 - durée légale du travail ramenée à 39 heures.
- introduction d'une 5ième semaine de congés payés.
Janvier 2000 - durée légale du travail ramenée à 35 heures.


2 / L'accroissement de la demande de travail :

Cette approche recouvre en faitdeux types de mesures d'inspirations différentes :


des mesures de relance de l'activité de type keynésien :

La demande globale de travail dépend en partie de l'activité économique présente mais aussi des anticipations des agents économiques concernant l'activité future. Les entreprises n'offriront plus d'emplois que si elles anticipent une augmentation de leur activité. L'Etat peut doncdans ce cas être amené à mener une politique de relance de type keynésienne afin de soutenir l'activité et donc d'augmenter les offres d'emplois.

L'Etat peut aussi de lui-même accroître la demande de travail en pratiquant une politique active d'embauche de fonctionnaires, ou en mettant en place des mécanismes d'incitation à l'embauche. La mise en place du dispositif emploi-jeunes par exemple a...
tracking img