Chomage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3510 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématique dont le thème est :
LE CHÔMAGE

Réalisé par : Koubaa Oumayma
Professeur : Mr dkhissi atman

PLAN
* Introduction et intérêt du choix
* Etat de la littérature
1. Les classiques
2. Les keynésiens
* Le chômage
* Marché du travail
1. Définition
2. Les causes du chômage
3. Les typesdu chômage
* Le chômage au Maroc
1. Les causes du chômage au Maroc
2. Les politiques de lutte contre le chômage
* Annexe
* Bibliographie
* Conclusion et recommandation
* Résumé analytique

* Introduction et intérêt du choix

Leproblème du chômage est d'une actualité accrue. En effet, dans les économies occidentales, le chômage est devenu un problème qui persiste depuis plusieurs décennies. Il constitue un objet central de l'analyse économique. La variation du chômage transforme la structure sociale de la société, bouleverse la vie des plus touchés, tout en suscitant l'inquiétude de nombreux actifs. 
Le chômage est un sujetd'oppositions entre les écoles de pensée économique, et entre les modèles économiques et sociaux des différentes nations. Il existe plusieurs interprétations ayant chacune une analyse différente du chômage. On retrouve l'interprétation néoclassique et l'interprétation keynésienne notamment.
Le sujet qui sera donc traité est le chômage, Le travail s'intitule « les causes de ce fait et lessolutions ou les actions à mener, ( exemple de projets qui peuvent être fiables) » En quelque sorte nous ne nous posons que la question qui semble préalable à tous débats concernant ce problème : « peut on améliorer cette situation ? »
L'intérêt et le choix du sujet résident dans plusieurs points :
La première raison qui m'a poussée à me poser une telle problématique est plutôt personnelle. Dans monproche entourage, Le sujet des chômeurs est toujours d’actualité. Constamment, ils manifestent leur mécontentement et leur désespoir devant le Parlement, à Rabat. Depuis plusieurs décennies, c’est une des caractéristiques du marché. Un chômage .Aussi pour moi, il semblait, préalablement à de tels phénomènes, nécessaire de vérifier les causes de ce fait qui sont très répandue. Et en tantqu'économiste les raisons seraient recherchées d'un point de vue économique.
Ensuite, ce point rejoint en quelque sorte l’amélioration de la croissance économique puisqu’ils sont des sujets indivisibles ( la croissance et le chômage) malgré l’existence d’une très forte asymétrie entre les deux.


* Etat de littérature
il convient de distinguer les deux types de chômage : le chômage classique etle chômage keynésien.
Chômage classique et chômage keynésien résultent tous les deux d'un excès d'offre sur le marché du travail, c'est à dire d'une surabondance d'offreurs de travail (les chômeurs) par rapport aux demandeurs de travail (les entreprises).
Si cela est une évidence, le chômage classique et le chômage keynésien se distinguent en ce que le chômage classique résulte d'un excès dedemande sur le marché des biens alors que le chômage keynesien résulte d'un excès d'offre.
Détaillons un peu les implications de chacun de ces deux chômages :
1. le chômage classique
le chômage classique est un chômage qui est créé en situation de forte demande aux entreprises, demande à laquelle elles ne peuvent répondre. Dans un marché de concurrence pure et parfaite, ce chômage ne seraitque temporaire : s'il y a une forte demande, alors les entreprises embauchent pour y répondre, et elles peuvent embaucher car cette forte demande garantit des profits plus importants, qui pourront servir à rémunérer l'emploi créé.
Si le chômage persiste, c'est qu'il y a trop d'entraves sur le marché du travail : salaire minimum qui fausse le marché, rigidités juridiques autour du contrat de...