Christian jacq - le message des constructeurs de cathédrales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1139 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le message des constructeurs de cathédrales, Christian Jacq

1. L’héritage égyptien est considérable

La religion juive et la religion chrétienne ont beaucoup emprunté à l’Egypte.
▪ Moïse était égyptien.
▪ Il y a de grandes similitudes entre les Pharaons, fils de Dieu et d’une mortelle, et le Christ.
▪ La Bible contientplusieurs passages qui sont des traductions d’originaux égyptiens.
Au Moyen-Âge, on voyage beaucoup. On dénote la présence d’Orientaux en Europe occidentale. Les écoles médiévales entretiennent de nombreux rapports avec les écoles byzantines et égyptiennes. Le Moyen-Âge a trouvé une grande partie de son inspiration dans la culture du monde pharaonique : les saints sont les Dieux del’Egypte, et ils ont des fonctions proches de celles de Dieux de l’Antiquité : ils guérissent, trouvent les objets perdus. Ainsi, Saint Michel est la réincarnation d’Anubis, et Marie est la réincarnation d’Isis. La cathédrale est pour ainsi dire la fille spirituelle du temple égyptien.

2. Un art entier

Il n’y a pas de séparation entre le religieux et le profane : il n’y a qu’une vie etqu’une représentation.
On remarque l’anonymat des œuvres : comme dans l’Egypte ancienne, la plupart des cathédrales ne sont pas signées ; c’est un travail collectif.
Dans les cathédrales, on remarque le rappel constant des normes célestes : les signes du zodiaque sont sur la plupart des cathédrales : c’est aussi le rythme de l’année, et les réalisations de la pensée divine. Lecalendrier est porteur du sacré. On dit : « Cinq jours avant Noël », « trois jours avant la Saint-Michel ». Chaque jour a sa signification planétaire : le dimanche est le jour du Soleil, le lundi est le jour de la Lune, le mardi est le jour de Mars, le mercredi est le jour de Mercure, le jeudi est le jour de Jupiter, le vendredi est le jour de Vénus, et le samedi est le jour de Saturne. La journée,la semaine, l’année est marquée par le rythme religieux.
Dans les cathédrales, on remarque la présence constante des animaux : serpents, lions, dragons, phénix ; et la présence de la nature : les arbres, les plantes. Les Chrétiens, au Moyen-Âge, adorent les bois sacrés, et la vigne : Jésus dit « Je suis le vrai cep ». Le sang de Dieu est le fruit de la vigne.
Le sens de lahiérarchie est aussi remarquable dans la cathédrale, en quelque sorte le reflet de la société médiévale. Au sommet de cette société médiévale, on trouve 2 têtes : le roi et le pape. Mais le Roi est aussi un serviteur du peuple : par exemple, il lave les pieds des mendiants, lors du Jeudi Saint.
Le culte de la fête est également très important. Le Moyen-Âge est une grande époque defêtes : les fêtes religieuses rythment l’année, de même que les grandes foires (Reims, Lyon, Arles), et les grands banquets.

3. Notre mère la cathédrale

La cathédrale est le symbole de la cité de Dieu sur terre : cité céleste et cité terrestre y communiquent et se rejoignent.
C’est un livre ouvert sur le monde et le sacré : il n’y aucune séparation entre le sacré et leprofane. Et c’est un lieu ouvert sur la cité : on y fait du commerce, on s’y donne rendez-vous, on y organise des fêtes satiriques…

4. Comment déchiffrer la cathédrale ?

Il y a une symbolique propre à chaque partie de la cathédrale. Par exemple, le plan en croix : la branche horizontale symbolise les équinoxes et les solstices, et la branche verticale l’est par rapport à l’Equateur.La cathédrale d’Aix-la-Chapelle est octogonale : elle représente la carte de la terre, et le cercle du ciel.
L’axe de la cathédrale est souvent dévié : Quimper, Laon. C’est un symbole voulu : celui de la rupture entre 2 ordres de réalité, soit la nef (le peuple) et le chœur (les prêtres).
L’orientation est importante : le chœur est souvent à l’Orient, là où le soleil...
tracking img