Christophe colomb

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5004 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Renaissance italienne
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La Renaissance italienne de l'art)
Aller à : Navigation, rechercher
La Renaissance italienne amorce la Renaissance, une période de grands changements culturels en Europe qui couvre plus d’un siècle (de la fin du XIVe siècle, dit Trecento, jusqu’au début du XVIe, dit Cinquecento), car la Renaissance estimplicitement italienne[1] (il Rinascimento) puisque ce pays fut son foyer de rayonnement pour l'Europe entière, dans une perspective d'universalité.

|Sommaire |
| [masquer]  |
|1 Sens européen historique|
|2 Origines |
|2.1 L'Italie du Nord et la Toscane à la fin du Moyen Âge |
|2.2 Le XIIIe siècle, période de prospérité |
|2.3L’effondrement du XIVe siècle |
|3 Développement |
|3.1 Relations internationales |
|3.2 Florence sous les Médicis|
|3.3 L’expansion de la Renaissance |
|3.4 L'impact sur la population |
|4 Repères pour les arts |
|5 Notes et références|
|6 Voir aussi |
|6.1 Articles connexes |
|6.2 Bibliographie |
|6.3 Lien externe|

Sens européen historique[modifier]

[pic]
[pic]
La basilique Saint-Pierre et son immense dôme vue du Château Saint-Ange
[pic]
[pic]
Portrait posthume de Nicolas Machiavel (détail), par Santi di Tito
Elle marque la transition entre le Moyen Âge et l’Époque moderne en Europe. Le terme « renaissance » est en fait unterme moderne qui devint courant au XIXe siècle dans les travaux d’historiens comme Jacob Burckhardt. Bien que l’on date les origines d’un mouvement de mécénat et d’effort intellectuel cantonné au milieu instruit à la première moitié du XIVe siècle, beaucoup d’aspects de la culture et de la société italienne restent largement médiévaux ; la Renaissance ne prend son essor qu’à la fin du siècle.L’époque est surtout connue pour son retour à la culture classique antique après ce que les humanistes de la Renaissance nomment l’Âge sombre[2]. Ces changements, bien qu’importants, ne se produisent que dans les plus hautes couches de la société, et pour la grande majorité de la population la vie quotidienne reste peu différente de celle au Moyen Âge, même si l'essor de la bourgeoisie marchande[3] apermis d'élargir l'accès à la prospérité, ce qui contraste avec la plus triste condition de l'Europe dans le Haut Moyen Âge.
La renaissance italienne est, en effet, d'abord un phénomène économique qui s'amorce, selon certains historiens, dès le XIIe siècle à la suite de la Première Croisade. Les routes commerciales de l'Orient s'ouvrent aux marchands européens, et l'Italie, au centre de la...
tracking img