Chromatographie sur couche mince tp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1622 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. But :

La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différences d'affinité des substances à analyser à l'égard des deux phases, l'une stationnaire ou fixe, l'autre mobile.
 Réaliser une CCM.
 Déterminer un rapport frontal.
 Identifier une espèce chimique.
 Préciser si une espèce est pure ou composée.
La chromatographie sur couche mince ouchromatographie planaire (CCM, en anglais TLC pour Thin layer chromatography) est une technique de chromatographie fréquemment utilisée pour séparer des composants dans un but d'analyse (CCM analytique) ou de purification (CCM préparative).
Elle comprend :
* une phase stationnaire : une couche mince de matériel adsorbant (habituellement du gel de silice, de l'oxyde d'aluminium ou de la cellulose)* une phase liquide, dite phase mobile ou éluant : un solvant ou un mélange de solvants qui va entraîner les composés à séparer le long de la phase stationnaire.
Le phénomène d'adsorption est prépondérant (mais il y a également partage si le solvant est un mélange).

II. Principe :

* La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elleest basée sur les différences d’affinité des substances à l’égard de deux phases, l’une stationnaire ou fixe, l’autre mobile.

* La chromatographie sur couche mince, ou sur plaque (CCM), est effectuée surtout en vue d’une analyse d’un mélange.

* La phase stationnaire solide est fixée sur une plaque, et la phase mobile liquide, nommée éluant, est un solvant ou un mélange de solvants.* On dépose sur la phase fixe une petite quantité du mélange à séparer et on met cette phase au contact de la phase mobile.

* La phase mobile migre de bas en haut, par capillarité, le long de la phase fixe en entraînant les constituants du mélange.

* C’est le phénomène d’élution, qui permet la séparation des constituants du mélange à analyser.

* Chaque constituant migre d’unecertaine hauteur, caractéristique de la substance, que l’on appelle rapport frontal ou rétention frontale (Rf) :

hauteur de la tache
Rf =
hauteur du front du solvant

* Chaque tache correspond à un constituant et on l’identifie par comparaison du Rf avec un témoin (une même substance migre à lamême hauteur dans des conditions opératoires identiques; même Rf).

III. Mode opératoire : « voir schémas »
IV. Calculs et résultats :

1. Qu’est-ce qu’une réaction d’hydrolyse ?
L'hydrolyse d'une substance est sa décomposition par l'eau grâce aux ions H3O+ et HO- provenant de la dissociation de l'eau.
Par exemple, l'hydrolyse du saccharose donne du glucose et du fructose, ou encore,l'hydrolyse d'un ester donnera un alcool et un acide.
De façon schématique, la réaction est
R1-COO-R2 + H2O ↔ R2-OH (alcool) + R1-COOH (acide)

Pour des substances organiques telles que les protéines, une hydrolyse équivaut à la coupure des liaisons peptidiques entre les différents acides aminés qui les constituent.

2. L’équation de la réaction d’hydrolyse de l’aspartame ?L’aspartame est hydrolysé à chaud en milieu acide pour obtenir deux acides -aminés : la phénylalanine (ou acide 2-amino-3-phénylpropanoïque et l’acide aspartique (ou acide 2-aminobutanedioïque) et du méthanol.

L’hydrolyse de l’aspartame est une réaction lente qui est plus rapide à chaud et en milieu acide.
3. Identification de l’échantillon x :
L’échantillon x est :la glycine.

4. Classement parordre de polarité des échantillons :
1 : aspartame
2 : acide aspartique
3 : la glycine.
4 : phénylalanine.
5 :soda.

5. Calcul du Rf de chaque composé :

Distance parcourue par la substance
Rf=
Distance parcourue par le solvant

* Plaque A :
* Hydrolysat : Rf=0,35
* Acide aspartique : Rf=0,17
* Glycine :Rf=0,14
* Phénylalanine :Rf=0,19
*...
tracking img