Chronologie histoire italie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1190 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chronologie Histoire
17 Mars 1861: Unification Royaume d’Italie
D’avril à mai 1860, Guiseppe Garibaldi conquiert la Sicile avec son armée de « chemises rouges » pour le compte du roi de Piémont-Sardaigne, Victor Emmanuel II. Ayant ainsi repris la Sicile à François II il décide alors de poursuivre son expédition sur Naples. Son combat se solde par une victoire: le 17 Mars1861 est institué leroyaume d’Italie, avec à sa tête le roi Victor Emmanuel II.
20 Septembre 1870: Rome est envahie
Suite à la défaite de Sedan, la France rappelle ses troupes stationnées à Rome. Les États pontificaux sont désormais à la merci des Italiens, désireux d’accomplir enfin l’unité totale du pays. Ils vont envahir le territoire et s’emparer de Rome, qui capitule. Les Romains se prononcent en faveur del’intégration de la ville au sein du royaume d’Italie. Les États pontificaux sont donc démantelés, mais le pape Pie IX s’y oppose catégoriquement et se déclare prisonnier du Vatican, tout comme ses successeurs. Malgré tout, Rome deviendra la capitale de l'Italie unifiée à l'issue d'un référendum, en mai 1871. Les tensions entre le gouvernement et la papauté ne s’apaiseront qu’avec les accords du Latran,signés le 11 février 1929.
5 Novembre 1911: L’Italie annexe Tripoli
Les Italiens déclarent la guerre à la Turquie et occupent la frange côtière de la Libye. Le conflit prendra fin en octobre 1912, et verra l'Italie l'emporter sur l'Empire Ottoman.
23 Mai 1915 : L’Italie déclare la guerre à l’Autiche-Hongrie
L’Italie déclare la guerre à une puissance à laquelle elle était liée un an plus tôt: l’Autriche-Hongrie. Ce revirement face à un allié qu’elle n’a d’ailleurs jamais porté dans son cœur est permis par des accords passés un mois plus tôt à Londres avec la Triple-entente. Cette dernière a su tirer parti des ambitions régionales de l’Italie concernant certaines régions d’Autriche-Hongrie, notamment l’Istrie. Initialement membre de la Triple-Alliance, l’Italie n’était jusqu’ici pasentrée en guerre : jugeant que ces alliés étaient les agresseurs, elle n’avait aucune obligation envers eux.
23 Mars 1919: Mussolini fonde les faisceaux italiens de combat.
L'ancien journaliste Benito Mussolini fonde à Milan le mouvement fasciste "Fasci di Combattimento". Le groupe paramilitaire, composé essentiellement d'anciens combattants de la Première guerre mondiale, entend fédérer tousles mécontents contre le régime libéral et parlementaire italien. Les Faisceaux de combat compteront 17 000 membres à la fin de l'année et 700 000 au moment où Mussolini prendra le pouvoir en 1922.
Novembre 1921: Fondation du parti fasciste
Après avoir fondé les Faisceaux italiens de Combat, Mussolini en rassemble tous les membres au sein du Parti National Fasciste lors du Congrès de Rome. Depuisle lendemain de la Première Guerre mondiale, l’Italie est en proie à un désordre social et politique particulièrement favorable à l’expansion fasciste. Les chiffres le montreront puisque le mouvement de Mussolini comptera 300 000 adhérents avant 1922, contre 17 000 fin 1919. Dès lors, le fascisme se dote d’un programme concret.
28 Octobre 1922: Marche sur Rome
Les chemises noires de Mussolinientament une marche spectaculaire en direction de Rome. Organisée dès le mois d’août par Balbo, De Bono, Bianchi et De Vecchi, la manifestation apparaît avant tout comme un acte symbolique de la montée au pouvoir du fascisme. Le roi Victor-Emmanuel III aurait d’ailleurs déjà pris la décision de nommer Mussolini au pouvoir avant même que la marche ne soit lancée. Quelques 20 000 chemises noiresatteindront la capitale, mais le souverain, au lieu de proclamer l’état de siège, fera parvenir un télégramme à Mussolini pour l’appeler au gouvernement. C’est donc en train que le chef du Parti national fasciste rejoindra la capitale en toute sécurité.
29 Octobre 1922: Mussolini au pouvoir
Le roi d'Italie Victor-Emmanuel III demande officiellement au chef du parti national fasciste d'assurer...
tracking img