Chronologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2809 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1918 : L'Etat ottoman sort vaincu et démantelé de la Première guerre mondiale.

1919 : Mustapha Kemal, officier militaire, lance un appel au sursaut national. Un congrès réuni à Erzerum organise un mouvement national qui proclame l'indépendance et l'unité de la Turquie et le droit de former un gouvernement provisoire en cas de défaillance du gouvernement ottoman.

1920 : En avril, la Grandeassemblée nationale confie le pouvoir à Mustapha Kemal qui amorce la guerre d'indépendance contre les Grecs. En août, le sultan Mehmed VI accepte le traité de Sèvres, qui consacre le morcellement de l'Empire et le contrôle des Alliés. L'Asie Mineure est partagée entre Britanniques, Grecs, Français, Italiens, Arméniens et Kurdes ; la Turquie proprement dite se limite au centre du plateau anatolienet aux rives de la Mer noire ; les détroits du Bosphore et des Dardanelles sont placés sous contrôle international.

1921 : les Grecs sont arrêtés à Inönü.

1923 : le traité de Lausanne reconnaît les frontières de la Turquie moderne. Mustafa Kemal obtient l'Anatolie et la Thrace orientale. S'ensuivent des échanges de populations grecques et turques. La Turquie reconnaît l'appropriation deChypre par les Britanniques. Mustapha Kemal devient président de la République. Il crée le Parti républicain du peuple (Cumhuriyet Halk Partisi - CHP), parti nationaliste et laïque. Ankara devient la capitale.

1924 : abolition du Califat. Les tribunaux musulmans et les établissements d'enseignement religieux sont supprimés.

1925 : une révolte kurde est réprimée dans l'est de l'Anatolie.1925-1928 : transformation de la Turquie en un Etat laïque ; nouveau code civil, abolition de la polygamie, suppression des ordres religieux, adoption du calendrier grégorien et de l'alphabet latin.

1932 : la Turquie entre à la Société des Nations.

1938 : mort de Mustapha Kemal, surnommé Ata Turk ("le père des Turcs") par l'Assemblée nationale en 1934. Ismet Inönü lui succède.

1939-1945 : laTurquie choisit la neutralité pendant la guerre.

1945 : fondation du Parti démocrate (conservateur).

1947 : la Turquie bénéficie du Plan Marshall.

1950 : large victoire du Parti démocrate aux élections. Adnan Menderes devient Premier ministre. Le succès du Parti démocrate sera confirmé en 1954 et en 1957.

1951 : la Turquie, qui pratique une politique résolument pro-occidentale, estadmise dans le Pacte atlantique. Installation d'une base militaire américaine à Incirlik.

1955 : création du Pacte de Bagdad (devenu CENTO en 1958) avec l'Iran, l'Irak, le Pakistan, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

1960 : coup d'Etat militaire dirigé par le général Cemal Gürsel. Adnan Menderes est exécuté.

1963 : accord d'association entre la Turquie et la Communauté économiqueeuropéenne.
1965 : Süleyman Demirel (Parti de la Justice, héritier du Parti démocrate) devient Premier ministre. Il mène une politique conservatrice. A la récession économique et aux troubles politiques, il répond par la répression.

1971 : l'armée exige la démission de Süleyman Demirel. Poursuite de la politique de répression.

1974 : Bülent Ecevit (CHP) dirige un gouvernement de coalition.

1975 : àla suite du coup d'Etat des colonels en Grèce, le gouvernement Makarios est renversé à Chypre par des Chypriotes grecs qui veulent le rattachement de l'île à la Grèce. Intervention militaire de la Turquie et partition de l'Île

1978 : les Américains lèvent l'embargo imposé après l'invasion de Chypre, puis augmentent leur aide militaire. Naissance du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).Mêlant nationalisme kurde et lutte des classes, il prône la lutte armée.

1980 : la poursuite de l'agitation politique aboutit à un nouveau coup d'Etat militaire, dirigé par le général Kenan Evren. La répression frappe les mouvements d'extrême gauche et les Kurdes, mais épargne les ultranationalistes.

1983 : victoire du Parti de la Mère Patrie (ANAP, conservateur). Turgut Özal devient...
tracking img