Chupa chups

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3149 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CAS CHUPA CHUPS



Chupa Chups, société espagnole, est l’une des plus belles réussites commerciale et industrielles du monde. C’est aujourd’hui le plus grand fabricant de sucettes dans le monde.
Cependant, de nos jours, deux problématiques se posent pour la marque. La première réside dans la probable érosion de l’image de marque de Chupa Chups qui, malgré une politique d’innovation active,paraît vieillir aux yeux des consommateurs. De ce fait, on peut dégager un second problème qui est celui de l’avancée de la concurrence sur les segments phare de Chupa Chups.

A ce titre, il semble judicieux de proposer quelles recommandations à Chupa Chups en terme de future politique marketing. En effet, certains efforts sont nécessaires pour tenter d’accroître les ventes de la société surune cible élargie.

Afin de pouvoir déterminer quelle est la politique marketing à adopter pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de bien connaître le marché français de la confiserie avec ses menaces et ses opportunités, ainsi que les forces et faiblesses du groupe Chupa Chups sur ce marché. Il sera ensuite possible de déterminer la cible et le positionnement, ainsi que les différentespolitiques (produit, prix, distribution et communication) à adopter.


 Analyse / Diagnostic


► Opportunités et menaces du marché français de la confiserie

Opportunités Menaces
Poids dans le marché agro-alimentaire :
- Poids important (6% de l’activité)
- L’activité des confiseurs est en hausse, le chiffre d’affaires de la profession augmente (+1,4% en 1999)

L’approvisionnement :- Prix de vente du sucre en léger recul

Un secteur concurrentiel :

- Les PME françaises profitent d’une demande relativement soutenue
 Une approche différente :
Concentration sur niches
Semaine à thème des HM
Salons agroalimentaires
Sites Internet

La consommation française :
- Consommation en hausse en valeur et en volume d’achat

- Nouvelles préoccupations d’hygiène etd’équilibre alimentaire  Vague naturelle (produits sans sucres…)
- Friandises sucrées : valeur de douceur et de plaisir auxquelles les consommateurs restent attachés

- Les jeunes consommateurs sont sensibles à la mise en marché de nombreuses nouveautés, innovations (ex : confiserie interactive ludiques)
 On observe beaucoup de croissance interne

- De nombreuses dates et périodes propices aulancement de produits spécifiques (Fête de mères, Noël…)

La distribution :
- Nombreux canaux de distribution

- Maîtrise du merchandising et capacité à créer de l’animation dans les rayons
- Visibilité des produits en devant de caisse (exposition favorable qui favorise l’achat d’impulsion)

La communication :
- La communication est efficace (importance de l’image des marques et de l’achatd’impulsion)
 investissements pub nombreux

Poids dans le marché agro-alimentaire :
- Poids limité avec 3,6% d’entreprises

L’approvisionnement :
- Flambée des prix de la gélatine de porc (d’où une hausse des tarifs des fabricants)

Un secteur concurrentiel :
- Fortes pressions concurrentielles
 Quasi stagnation des prix de ventes industriels
- Les gros fabricants étrangersdominent (Nestlé, Kraft Foods…)
- Les PME françaises ne peuvent affronter directement les leaders
 Ce qui transparaît au niveau de la communication

La consommation française :
- Plus faible que nos voisins européens

- Les adultes sont plus fidèles à un produit de marque que les enfants : nouveautés et innovations moins efficaces pour eux mais les extensions de gamme suscitent leur intérêtLa distribution :
- La prédominance de la grande distribution dont la puissance s’accroît
 Création de centrales d’achats communes et Rapprochements entre groupes

- De nombreuses entreprises étrangères interviennent dans le négoce de confiserie et faussent la donne dans le marché français
- Les distributeurs de petites tailles sont de plus en plus rares, d’importants groupes de...
tracking img