Cinema americain historique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5215 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cinéma américain
Aller à : Navigation, rechercher
Le cinéma américain, c'est-à-dire le cinéma réalisé aux États-Unis, est celui qui a globalement le plus profondément façonné le cinéma au cours de son premier siècle d'existence, tant au niveau des contenus et des techniques qu'au niveau économique et culturel. Son cœur est à Hollywood, un quartier de Los Angeles, où est produite la majeurepartie des programmes audiovisuels américains, télévisuels compris.
La critique américaine Pauline Kael résuma en 1968 le style des films hollywoodiens par la formule devenue célèbre : « Kiss Kiss Bang Bang ». Pour lapidaire et brève que soit la formule, elle traduit l'importance de l'action qui caractérise cette production, laissant dans l'ombre l'importance des aspects techniques, la qualité destechniciens, la maîtrise technologique, qui ont fait et font ce cinéma : le scénario, la mise en scène, les images, le montage, la musique, le son et les effets spéciaux.
Mais le cinéma américain est également une industrie puissante et très structurée, dans laquelle le financement et le marketing sont toujours aux premiers rangs des critères de décision. Il s'inscrit également au sein du secteurdu divertissement audiovisuel devenu le premier poste des revenus de l'économie des États-Unis à l'étranger. Les films produits aux États-Unis sont par exemple en Europe ceux qui réalisent la majorité des entrées en salle (62,5 % des entrées en 2001). Le cinéma hollywoodien est considéré comme le premier vecteur de diffusion de la culture américaine à l'étranger (conjointement avec les sériestélévisées).
Sommaire [masquer]
1 Histoire
1.1 De l'invention du cinéma aux premiers films parlants (1893-1930)
1.2 De l'âge d'or hollywoodien des années 1930 aux difficultés de l'après-guerre
1.3 Années 1950 : les studios prennent l'air
1.4 Années 1960-1970
1.5 De la fin des seventies aux années 1990 : « l'ère Spielberg »
1.6 Les années 2000
2 Liste des 100 meilleurs films de l'histoire ducinéma américain (20e siècle)
3 Économie
3.1 La domination des majors
3.2 La domination du cinéma hollywoodien dans le monde
3.3 Le cinéma américain, une approche plus commerciale que culturelle?
3.3.1 Les blockbusters
3.3.2 L'opposition cinéma français/cinéma hollywoodien
4 Notes et références
5 Bibliographie
6 Annexes
6.1 Articles connexes
6.2 Lien externe
Histoire[modifier]

Del'invention du cinéma aux premiers films parlants (1893-1930)[modifier]

Une salle de cinéma à New York (1917)

L'affiche du film Naissance d'une nation (1915)
Au début du xxe siècle, tandis que l'industrie cinématographique n'en est pas encore une, la plupart de ceux qui se lancent dans le cinéma sont des immigrants, et plus particulièrement des immigrants juifs, venant de Russie, d'Allemagne oud'Autriche-Hongrie. Ils débarquent à New York avec une volonté qui les distingue de leurs contemporains européens : pour ces immigrés aux États Unis, le cinéma est plus qu'un simple divertissement, c'est une nouvelle forme d'art. Les producteurs qui vont apparaître, comme William Fox (fondateur en 1915 de la Fox Film Corporation, qui deviendra la Twentieth Century Fox), Samuel Goldfish (quichangera son nom en Samuel Goldwyn, fondateur en 1916 de la Goldwyn Picture Corporation, qui deviendra la MGM), les frères Warner (fondateurs en 1923 de Warner Bros Studios), ont dès le début des ambitions artistiques. Ils se mettent donc en contact avec des écrivains renommés pour écrire les scénario de leurs films, ou achètent les droits des pièces de théâtre de Broadway1. Ils se disent avec raisonqu'un film fondé sur un livre ayant déjà eu du succès a plus de chances de faire de bonnes recettes.
Dans les années 1900, les premiers producteurs indépendants de la côte Est tournent des petites bandes de 7-10 min dans la campagne du New Jersey autour de New York et l'hiver en Floride autour de Jacksonville qui devient la première ville du cinéma à la fin des années 1900 (Sidney Olcott...
tracking img