Cinna, corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Auguste vient d’apprendre par Euphorbe, confident de Maxime, qu’un complot a été fomenté contre lui par Cinna et par Maxime lui-même. C’est Maxime qui a envoyé Euphorbe dénouer la conjuration, poussépar son dépit politique (Cinna semble avoir changé radicalement ses opinions) et par ses espoirs amoureux (il aime en secret Émilie)…
Cependant Auguste était prêt à quitter de lui-même le pouvoir,il avait là-dessus consulté ses deux « amis »… Cinna l’avait encouragé à demeurer sur le trône impérial… Auguste ne comprend plus…
Évolution des sentiments d’Auguste au cours du monologue. Montrezcomme le personnage est déchiré.

2. La crise

Chez Corneille, la « crise » d’un personnage comporte trois phases bien visibles : l’émotion, manifestée par des cris, des imprécations, deslamentations ; la prise de conscience, où le personnage définit sa propre situation et commence à la clarifier ; enfin la décision par laquelle il surmonte héroïquement les contradictions qui le déchiraient.Ici l’évolution est plus complexe.

* Les « cris » sont remplacés par une sorte de prière, pleine d’amertume où Auguste confirme les idées qu’il s’était déjà faites sur le pouvoir qui « donnantdes sujets, ôte des amis ».
* Vient un long « rappel du passé », c’est l’histoire, déjà connue par le lecteur/spectateur de la prise de pouvoir d’Auguste.
Au moins comprenons-nous que lesremords ne l’ont pas quitté.
Juste retour des choses : celui qui est parvenu par la violence à la dignité suprême doit craindre la violence à son tour.
Ce long passage semble aboutir àla résignation d’Auguste. Nous le savions déjà sans trop d’illusions. Il vient de perdre les dernières.
* Mais, brusque ressaisissement. Le sort est par trop dérisoire : c’est Cinna qui le menace,qui le trahit ! Cinna qu’il traitait mieux qu’un fils. À qui il a proposé l’empire !
* Suit une prise de conscience de l’inutilité politique de la vengeance.
Pis que cela : toute...
tracking img