Cinna de corneille

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 5 : Cinna Acte V Scène 3, Pierre Corneille

Introduction
Nous nous demanderons comment la scène de clémence d’Auguste, qui représente le triomphe de l’Empereur, permet-il à Corneille de plaider en faveur d’une morale héroïque. Nous verrons tout d’abord que Corneille met en scène la victoire d’Auguste sur lui-même, puis que Corneille met en scène un homme dont l’attitude magnanime forcel’admiration puis que Corneille met en évidence le cercle vertueux inauguré par le pardon d’Auguste.
I – Corneille met en scène la victoire d’Auguste sur lui-même
A – La crise tragique traversée par Auguste
V 1 à 8 : trouble et profonde agitation que l’annonce de la trahison cause à l’Empereur.
Question rhétorique : le personnage exprime sa colère et sa déception : « En est-ce assez, ô ciel ! etle sort pour me nuire / A-t-il quelqu’un des miens qu’il veuille encore séduire ? »
Les adverbes « assez », « encore » soulignent le sentiment d’injustice éprouvé par le personnage face à de si nombreuses trahisons.
La question laisse entendre l’ironie désabusée d’un personnage blessé : la situation ne peut pas être pire : tous l’on déjà trahi.
En soulignant la douleur du personnage, l’auteursouligne que le personnage aurait facilement pu se laisser aller à la vengeance. Il va ainsi devoir dominer le sentiment de vengeance qui l’envahi légitimement -> Tournure superlative « du plus juste courroux ».
Auguste se présente comme une victime du sort. Personnification du sort sujet des verbes « nuire », « séduire ». La condamnation du sort permet d’excuser les conjurés : ils sont lesinstruments d’une force supérieure qui les dépasse.
Le sort et Auguste sont sujet du verbe « vouloir », le combat se livre donc entre le sort et l’Empereur. Il lui lance un défi : « Qu’il joigne à ses efforts le secours des enfers » -> subjonctif permet de formuler un conseil. Loin d’être abattu par l’adversité, il semble stimulé.
L’Empereur ne s’adresse pas directement aux conjurés, il invoque ladivinité (« ô ciel »), à l’histoire (« ô siècles, ô mémoire ») -> cela replace la situation dans un contexte plus simple que celui du simple conflit d’intérêts personnels. L’homme d’Etat se hisse au-dessus des intrigues humaines et prend tu recul par rapport à la situation où l’homme est blessé. Ce recul lui permet de se dominer et de triompher contre ses passions.
B – L’affirmation de la force etde la volonté
Situation difficile -> Auguste affirme la force de se volonté -> occurrences du pronom personnel « je », ainsi que l’emploi du présentatif « c’est moi » v 10.
Nombreux impératifs et subjonctifs d’ordre -> le personnage impose sa volonté au sort (« qu’il joigne ses efforts »), à l’Histoire (« conservez à jamais ma dernière victoire ») et aux conjurés (« soyons amis », « aimeCinna »).
« Je suis maître de moi comme de l’univers » -> Auguste ne fait pas un constat mais se fixe un objectif idéal qu’il prétend atteindre par sa seule volonté. La comparaison identifie le pouvoir de la volonté au pouvoir politique pour souligner la difficulté de l’entreprise
Au vers 5 « Je le suis, je veux l’être. Ô siècles, ô mémoires » le travail sur le rythme de l’alexandrin 3/3/3/3 ->martèlement qui traduit la détermination du personnage. Le parallélisme je le suis / je veux l’être montre que pour Corneille la volonté domine l’être : il suffit de vouloir être pour devenir, contrairement à Racine.

II – Corneille met en scène un homme dont l’attitude magnanime force l’admiration
A – La magnanimité d’Auguste
Le discours de l’Empereur est très organisé et respecte une certainehiérarchie (adresse au ciel, à l’histoire, à Cinna, à Emilie, et enfin à Maxime) -> il accorde son pardon à tous mais il les comble de bienfaits : il offre son amitié à Cinna, l’Amour à Emilie, il garde sa confiance à Maxime.
Champ lexical du don mis en valeur par des antithèses « je t’ai donné la vie / mon assassin »,  « tu trahis mes bienfaits, je les veux redoubler ».
Passages dans lequel...
tracking img