Cinq leçons sur la psychanalyse

Pages: 18 (4489 mots) Publié le: 27 octobre 2009
Résumé de l’œuvre « 5 leçons de la psychanalyse » de Sigmund Freud

Première leçon.: Origine de la psychanalyse. Observation du Dr Breuer. Les traumatismes psychiques. Les hystériques souffrent de réminiscences. Le traitement cathartique. L’hystérie de conversion.

Dans cette partie Freud reconnaît l’origine des premiers commencements de la psychanalyse au Dr Joseph Breuer avec une jeunefille hystérique (Bretha PAPPENHEIM la célèbre Anna .O), cela remonte aux années 1880 à 1882)

La malade du Dr Breuer était cette jeune fille de vingt et un ans : Anna .O, (intelligente, énergique et opiniâtre. Douée pour la poésie, elle connaît plusieurs langues et fait preuve d’une grande sensibilité à l’égard des pauvres et des malades). Elle manifesta au cours de deux années de sa maladie destroubles physiques et mentaux plus au moins graves. Elle présenta une contracture du coté droit après du coté gauche, des troubles de vision, une incapacité de tenir la tête droite. En plus de ces symptômes physique, elle ne pouvait ni comprendre ni parler sa langue maternelle, elle tétait assujettie à des états de confusion de délire, d’altération de toute la personnalité. Ces symptômes de lamalade se sont apparus alors qu’elle soignait son père qu’elle adorait. Sa propre maladie l’obligea à renoncer à ces soins.

Face à ces symptômes, les médecins reconnaissent en effet qu’il s’agit là, non pas d’une affection organique du cerveau, mais de cet état bizarre et énigmatique auquel les médecins grecs donnaient déjà le nom d’hystérie, état capable de simuler tout un ensemble de troublesgraves, mais qui ne met pas la vie en danger et qui laisse espérer une guérison complète. Freud note qu’il n’est pas toujours facile de distinguer une telle hystérie d’une profonde affection organique. Freud souligne l’incapacité des médecins à comprendre un état hystérique, car là, il ne s’agit plus d’un état organique qui peut s’expliquer par le savoir, l’anatomie, la physiologie, la pathologie,devant un cas hystérique le médecin se trouve dépassé (il s’agit du médecin de l’époque, Freud reconnaît la probabilité d’une évolution actuelle).

Le Dr Breuer n’a pas suivi la méthode classique des autres médecins, il a en effet adopté la méthode de l’hypnose et on avait remarqué que dans ces états d’absence la malade murmurait quelque mots qui semblaient se rapporter à ses préoccupationsintimes que le médecin les reprend et les répète quand la malade est en état d’hypnose afin de voir ce que ceci peut provoquer et surgir chez la malade. L’histoire que la malade se met à raconter présume des fantaisies d’une profonde tristesse, souvent même d’une certaine beauté :( rêveries), qui avaient pour thème la jeune fille au chevet de son père malade. Après avoir exprimé un certain nombre defantaisies, la malade revient à sa vie psychique normale mais ceci ne dure pas aussi longtemps, cette amélioration dure quelques heures et disparaît le jour suivant pour donner place à la formulation de nouvelles fantaisies. En cette période, on a bientôt remarqué que ce « nettoyage » de l’âme faisait beaucoup plus qu’éloigner momentanément la confusion mentale toujours renaissante. Les symptômesmorbides disparurent aussi lorsque, sous l’hypnose la malade se rappela profondément des événements qui ont déclenché pour la première fois ce symptôme. Cependant, selon Freud, ceci est impossible, car nécessitant toute une chaîne pathogène en pénétrant jusqu’au premier traumatisme souvent le plus profond.

La malade de Breuer souffrait aussi d’une paralyse de son bras droit, cette maladie estparvenue suite à un traumatisme qu’elle a vécu, en résumant : Anna O, dans son rêve se sentait incapable de bouger sa main pour chasser un animal, et en regardant sa main anesthésiée ses doigts se transformèrent en petits serpents avec des têtes de mort. Le rappel de cette scène sous hypnose, fit disparaître la contracture du bras droit.

Par ailleurs, Freud commença à compléter le traitement de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Freud
  • Freud
  • Exposé sur la cinquième leçon de "cinq leçon sur la psychanalyse" de freud
  • Première partie : les cinq leçons sur la psychanalyse.
  • Cinq leçons sur la psychanalyse ( 1909) de sigmund freud
  • Cinq psychanalyses
  • leçons de psychanalyse
  • Cinq leçcos de la psychanalyse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !