Circuits de distribution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHOIX D ’INVE S T IS S E ME NT S : LA MÉ T HODE DE S OPT IONS R É E LLE S
Par : R uolz Aris te et Pierre Las s erre
17 Juin 1999

Plan de prés entation

(1/2)

I- Introduction et motivation 1.1- Définition des options réelles 1.2- T ypologie des options réelles II- Les types de projets chez Hydro-Québec fais ant intervenir des OR 2.1- Les gros projets de barrages hydroélectriques : E x.S M-3 2.2- Les projets d’Hydro-Québec International 2.3- Autres projets : E x. F ilière éolienne III- Les lacunes des méthodes traditionnelles d ’évaluation des projets 3.1- Brève prés entation des méthodes 3.2- Lacunes des méthodes utilis ées en décis ion d ’inves tis s ement 3.2.1- Par rapport à la VAN 3.2.2- La VAN par rapport aux options réelles 3.3- Analys e des critères de choix d ’inves tiss ements utilis és par HQ 3.3.1- L ’approche des coûts évités (pour les projets locaux) 3.3.2- Autre approche (pour un projet HQI) 3.4- Apport de la théorie des OR par rapport à la VAN

Plan de prés entation

(2/2)

IV- L ’évaluation d ’un projet à l ’aide de l ’approche des OR 4.1- S urvol des modèles d ’évaluation des options 4.2- E xemple illus trant l ’apport de la théorie des OR 4.3-Généralis ations

I- Introduction et Motivation
1.1- Définition des options réelles

♦ Droit mais non obligation de faire une trans action dans le futur à T rans action impliquant des res s ources phys iques et humaines dans des projets d ’inves tis s ement caractéris és par : h Irrévers ibilité h Incertitude à S imilitude des options réelles aux options financières dans les décis ions d’inves tis s ement.

1.2- T ypologie des options réelles (1/2)
Catégories Des cription
Option de retarder un projet

Application générale

Application à HQ
HQ a l’ option de réalis er s es projets de nouveaux barrages dès maintenant ou plus tard. Cette flexibilité a une valeur qui doit être pris e en compte

Le ges tionnaire loue (ou détient l’option d ’acheter) un certain type de res sources . Il peut attendre x années pour voir s i le prix de l ’output jus tifie la cons truction d’ une us ine ou le développement d’ un s ite

Les indus tries d ’extraction des res s ources naturelles , les projets immobiliers , l ’agriculture, la papeterie

Option de progres s ivité

Un inves tis s ement réalis é de manière s équentielle crée l’ option d’ abandonner un projet en pleineimplantation s i les nouvelles informations ne s ont pas favorables

Dans les organis mes de R &D, les projets intens ifs en capital qui s ’ étalent s ur une longue période, les entrepris es d’ avantgarde

Dans le cas de la cons truction de nouvelles centrales , lors que le projet es t réalis é comme une s ucces s ion d’ étapes , la réalis ation de chaque étape ouvre l’ option de réalis er ou non las uivante

Option de modifier l’ échelle d’ opération

S i les conditions du marché dépas s ent les anticipations , la firme peut augmenter l ’échelle de production ou accélérer l’ utilis ation des res s ources . Invers ement, elle peut réduire l ’échelle de production advenant des conditions moins favorables par rapport à celles anticipées . E n cas extrême, la production peut êtreinterrompue et repris e

Dans les indus tries des res s ources naturelles (par ex. de la mine) de la mode, de l’ immobilier.

Combinais on des centrales hydroélectriques et thermiques ; ajout de turbines au cours de la vie d ’un barrage; détournement d’ une rivière pour alimenter un rés ervoir

Option d’ abandonner

S i les conditions du marché s e s ont nettement détériorées , le ges tionnairepeut abandonner les opérations définitivement et récupérer la valeur rés iduelle de l ’équipement et des autres actifs

Dans les indus tries intens ives en capital (chemins de fer, lignes aériennes ), les s ervices financiers , l’ introduction de nouveaux produits s ur des marchés incertains .

Les projets d’ HQI dans les pays en développement s ont s oumis à un « ris que pays » élevé. L’...
tracking img