Circulaire aux instituteurs j.ferry

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jules Ferry, républicain modéré de la seconde moitié du 19ème siècle, proposait un programme politique et social dont l'école était un des vecteurs principaux. Le document présent est une lettre rédigée le 17 novembre 1883 par Ferry à destination de tous les instituteurs français dans le but de les guider dans l'application nouvelle de leurs fonctions depuis la promulgation de la loi du 28 mars1882. Cette loi rend l'enseignement obligatoire de 6 à 13 ans et établie également la laïcité de cette instruction. Elle fait suite à la loi du 16 juin 1881 qui rend l'enseignement primaire public gratuit. Jules Ferry rédige cette lettre le jour même où il quitte son poste de Ministre de l'Instruction publique et adresse alors aux instituteurs ses recommandations sur l'enseignement moral etcivique ainsi que quelques éclaircissements sur cette loi de 1882. Ce texte traite donc de la nouvelle organisation de l'instruction publique mise en place deux ans auparavant mais aussi de la manière dont les enseignants vont appliquer cette dernière loi. Quel programme politique et social Jules Ferry tente-t-il d'imposer par la réforme de l'école ? Cependant, si ce dernier cherche à établir uneEducation nationale laïque, son dessein final n'est autre que de former de bons citoyens.

La mise en place d'une Education nationale qui n'est pas basée sur la connaissance
dogmatique...
1. L'exclusion de tous les dogmes possibles.
« La loi du 28 mars […] met en dehors du programme obligatoire l'enseignement de tout dogme particulier » (l.14-15) : Ferry rappelle la loi dont il est àl'origine et qui exclue la religion de l'enseignement public.
« L'instruction religieuse appartient aux familles et à l'Eglise » (l.17) : Ferry explique aux instituteurs qu'ils ne doivent plus prodiguer un enseignement religieux mais que c'est désormais la famille et l'Eglise qui jouent ce rôle.
2. Le respect des croyances.
« assurer la liberté de conscience et des maîtres et des élèves […]des croyances qui sont personnelles, libres et variables » (l.19-21) : Ferry explique que les instituteurs comme les écoliers sont libres dans le choix d'être croyants ou non, dans leur choix de religion, que ces croyances sont inhérentes à leur personne et que ces dernières peuvent contenir de nombreuses subtilités.
« avec la plus grande réserve, dès que vous risquez d'effleurer unsentiment religieux dont vous n'êtes pas juge » (l.61-62) et « demandez-vous […] ce que vous allez dire » (l.65-66) : Ferry incite ici les instituteurs à la prudence lorsqu'ils doivent aborder le thème de la religion. De plus il réaffirme le fait que les instituteurs ne doivent en aucun cas porter un jugement sur les croyances de leurs élèves.
« vous n'êtes point l'apôtre d'un nouvel évangile »(l.49) : Ferry rassure ici les instituteurs, ils n'abandonnent pas une religion pour enseigner une morale tout aussi dogmatique et restreinte.
3. La promotion de la Connaissance
« des connaissances qui sont communes et indispensables à tous » (l.22) : Ferry rappelle ici que le rôle de l'école est tout d'abord de diffuser la connaissance dans la population et que ce dessein se doit d'êtreimmuable.
« ce que vous allez communiquer à l'enfant […] c'est la sagesse du genre humain » (l.69-70) : Ferry explique que le temps libéré par la suppression de l'enseignement religieux doit être utilisé afin de transmettre la « sagesse », c'est-à-dire la connaissance naturelle ou acquise des choses.

Le projet politique de Jules Ferry repose donc sur l'élaboration d'une nouvelle Education nationalequi se base sur des principes antagonistes à l'enseignement prodigué avant les lois de 1881 et 1882. Ces principes sont le refus de l'ingérence de la religion dans l'éducation, le respect des croyances d'autrui et la promotion ainsi que la diffusion de la Connaissance. Cependant, ce nouveau système n'a pas pour unique but d'instruire la population, il a parallèlement pour rôle de former de...
tracking img