Circulation en entreprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

SOMMAIRE 1
INTRODUCTION 1
CHAPITRE 1 : 2
Approche théorique de la circulation en entreprise 2
1. Définition de la circulation en entreprise 2
2. Facteurs à prendre en compte pour identifier les risques liés à la circulation intérieure 3
2.1. Croisement et interférence des flux 3
2.2. Densité de circulation 32.3. Vitesse des véhicules et des engins 4
2.4. Accès et circulation du personnel, stationnement de leurs véhicules 4
2.5. Livraisons et expéditions 4
2.6. Entreprises extérieures 5
2.7. Accès pompiers, SAMU et issues de secours 5
2.8. Matériels roulants 6
2.9. Encombrements et obstacles 6
2.10.Dénivellations 6
2.11. Facteurs humains-Comportement 6
3. Comment gérer la circulation en entreprise? 7
3.1. Principes généraux 7
3.2. Entrée de l'entreprise 7
3.3. Portes et portails 8
3.4. Sens unique, giratoires 8
3.5. Voies de circulation 8
3.6. Aménagements incitatifs 9
3.7. Les parkings 93.8. Implantation des aires de stockage et des déchets 9
3.9. Implantations des postes de travail 10
3.10. Etat des sols 10
Corrosion 10
3.11. Escaliers et rampes 11
3.12. Visibilité et éclairage 11
3.13. Moyens de signalisation 11
3.14. Moyens de communication 12
CHAPITRE 2 : 12
Caspratique : Circulation au sein de la société X 12
1. Présentation de l’entreprise 12
1.1.Activités 12
1.2. Analyse de la situation actuelle et plan 12
2. Projets d’amélioration 14
2.1. Croisement et interférence des flux 14
2.2. Accès et circulation du personnel, stationnement de leurs véhicules 14
2.3. Livraisons etexpéditions 15
2.4. Dénivellations 15
2.5. Facteurs humains et comportement 15
CHAPITRE 3 : 15
Coût du matériel de base à utiliser pour la circulation en entreprise 15
CONCLUSION 16

INTRODUCTION

La circulation à l’intérieure de l’entreprise est plutôt assimilée à la fonction « transport et manutention », qui est généralement considérée comme uneactivité auxiliaire difficilement maîtrisable en raison du caractère aléatoire des circulations, des interférences avec les fournisseurs et livreurs, de la variété et de la multiplicité des déplacements des chariots, des piétons, etc.
Cela conduit un bon nombre d’entreprise à laisser leur circulation intérieure s’organiser spontanément et ce manque d’organisation contribue à augmenter lesaccidents de travail, les incidents de matériels et les pertes de temps liés à ces déplacements.
Chaque année les déplacements sur les lieux de travail provoquent environ 120 000 accidents avec arrêt, soit près de 18% de l’ensemble des accidents du travail.
Nous allons, au cours de ce rapport, traiter dans une première partie la démarche permettant d’organiser la circulation enentreprise en se basant sur la méthode mise au point par l’INRS. Dans une seconde partie nous décrirons l’organisation de la circulation au sein d’une société et après une analyse nous proposerons des actions correctrices. Enfin, nous aborderons dans une 3ème partie le coût du matériel utilisé pour la circulation en entreprise.

CHAPITRE 1 :

Approche théorique de la circulation en entreprise

1.Définition de la circulation en entreprise

La circulation en entreprise peut être définie comme l’ensemble des déplacements des personnes, des moyens de transports et de manutention des matières premières et de produits à l’intérieur de l’entreprise (c’est à dire à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments). Cela recouvre :
• Les entrées et les sorties du personnel et des visiteurs,...
tracking img