Ciseau et maillet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1064 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le maillet et le ciseau
 
 
En maçonnerie opérative, le maillet et le ciseau ont pour fonction de dégrossir des blocs de pierres brutes, en vue de leur intégration à l’ensemble de l’édifice. (En F.·.M.·.) , le profane est assimilé à une pierre brute, produit grossier de la nature impropre à la construction, en cet état. En tant que F.·.M.·. , nous sommes tous des pierres plus ou moins brutessur lesquelles nous avons choisi librement de travailler. Ce dégrossissement s’opère au moyen du maillet et du ciseau. Ces deux outils participent à la réalisation du premier travail demandé à l’apprenti, lors de son initiation : les trois coups sur la pierre brute. En fait, c’est sur lui-même que l’apprenti est invité à travailler(. En tant qu’apprentis), le port du tablier avec la bavetterelevée, qui nous protège des éclats provoqués par la taille, nous rappelle que nous nous sommes engagés à dégrossir notre pierre (brute).
 
La pierre brute symbolise l’imperfection inhérente à notre nature humaine. L’homme profane, mais aussi le F.·.M.·. , se laisse facilement enchaîner par ses préjugés, ses conditionnements, ses pulsions, et ses émotions. Nous sommes multiples et contradictoires etaspirons à davantage d’unité. Fondé sur la foi en la perfectibilité de l’homme, le parcours initiatique nous propose un travail régulier sur nous même pour tenter d’échapper à cette emprise. L’initiation nous invite à un dépouillement personnel en vue d’une ouverture de l’esprit et du cœur. L’engagement de l’apprenti au silence favorise une écoute de ses propres travers, du rituel, des symboles etdes autres FF.·. En fait, l’écoute attentive de soi et l’écoute de l’autre sont étroitement liées. Le dégrossissement de la pierre brute renvoie à ce travail de libération et d’unification, qui consiste à retirer un surplus, facteur d’aveuglement et de dysharmonie. Cette tâche nécessite l’emploi du maillet et du ciseau, dont nous allons évoquer le symbolisme.
 
Dans l’exécution de ce travail, lemaillet est tenu de la main droite et le ciseau de la main gauche. Après que le ciseau ait été mis en contact avec la pierre, le maillet lui communique sa force. En maçonnerie opérative, le tailleur de pierre doit connaître, d’une part, les défauts et les qualités de la matière première sur laquelle il travaille, et d’autre part, le travail à accomplir afin de retirer la quantité de matièrenécessaire. Cette tâche nécessite, de sa part, une maîtrise de soi, une précision du geste, une retenue et une connaissance des outils, afin de respecter la pierre et  ne pas l’endommager irrémédiablement.
  
(D’après un dictionnaire des symboles,) c’est un peu vague ou alors il faut citer l’ouvrage et l’auteur Dans la tradition chrétienne Occidentale, la droite possède un sens actif, alors que lagauche est passive. De même, la droite renvoie à l’avenir et la gauche au passé. La transposition se réalise facilement à nos deux outils.
 
Selon la tradition maçonnique, le ciseau est passif à l’égard du maillet. Ce dernier est associé à l’activité et à l’énergie, transmise au ciseau, nécessaire au dégrossissement de la pierre. Le ciseau, par son inclinaison, permet de retirer la quantité juste etparfaite.
 
De manière plus abstraite, le maillet figure la volonté, la fermeté et la persévérance dont découle la réalisation pratique. Le maillet, outil constitué uniquement de bois, n’est pas un marteau, masse métallique lourde et brutale.  En effet, la volonté est vaine si elle n’est pas appliquée avec mesure. La volonté n’est pas synonyme d’entêtement. Elle doit être simplement ferme etpersévérante.
 
Le ciseau sert d’intermédiaire entre le maillet et la pierre, autrement dit entre notre volonté et nous-même. Le ciseau doit être guidé avec habileté et discernement, afin de mordre la pierre profitablement. Il s’agit de dégrossir la pierre avec détermination mais avec prudence, et non pas de la faire éclater en morceaux par méprise. Il représente le discernement  indispensable...
tracking img