Citation cinema

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
- Devinez ce que je viens de trouver dans un placard à balais... une femme de ménage.
- Quoi, c’est logique ?
- Bah oui à partir du moment où le valet de chambre est dans le piano, oui.
Les Barbouzes

J’aime l’odeur du napalm le matin.
Apocalypse Now
- C’est le Nord !
Bienvenue chez les Ch’tis
Oui ! Je m’appelle Chirac et alors ? Pourquoi c’est moi qui changerais de nom ?
Camping
-Vous êtes sans doute le pirate, le plus pitoyable dont on m’ait parlé.
- Au moins, on vous a parlé de moi.
Pirates des Caraibes, la malediction du Black Pearl.

Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé.
Into the wild, Chris.

Je n’étais pas le meilleur parce que je frappai plus vite, j’étais le meilleur parce que la foule m’aimait... Gagne la foule, Maximus, et tu auras taliberté !
Gladiator
- Dorénavant je veux qu’on m’appelle Sid Prince des Flammes.
- Oh oh prince des flammes, t’as la queue qui crame !
L’âge de glace, Sid et Diego.

Mais je vous en prie. Figurez-vous que Thérèse n’est pas moche. Elle n’a pas un physique facile... C’est différent.
Le père noël est une ordure, Pierre.
- J’suis bien d’accord avec la grosse là...
- C’est Nadine... son prénomNos jours heureux

Je suis ton père.
Star Wars : Episode 5

Mais dis donc on n’est quand même pas venu pour beurrer des sandwichs !
Les tontons flingueurs, Raoul Volfoni.
Patricia, mon petit... Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me lesbriser menu !
Les tontons flingueurs, Fernand Naudin à Patricia.
Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.
Les tontons flingueurs, Fernand Naudin.

Ne jurez pas Marie-Thérèse, ne jurez pas.
La vie est un long fleuve tranquille, Marielle Le Quesnoy à Marie-Thérèse.

Silence maraud, je parlemente.
Les visiteurs.
T’es un laideron mais t’es bien bonne !
Les visiteurs.Okayyyyy !
Les visiteurs, Jacquard.

- Demande-lui de te réembaucher, il te dira voui, demande-lui de t’augmenter, il te dira voui !
- De me doubler ?
- Il te dira voui !
- De me tripler ?
- ... Il te dira non.
Les aventures de Rabbi Jacob, Victor Pivert (déguisé) et Salomon.

Nul ne peut bafouer l’empire romain ! Quand on l’attaque, l’empire contre-attaque !
Astérix et Obélix :mission Cléopâtre, Caius Céplus.
- C’est une bonne situation ça scribe ?
- Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire queles hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l’interlocuteur en face je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ça n’est pas mon cas, comme je disais là, puisque moi au contraire, j’ai pu : et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je dansela vie... je ne suis qu’amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd’hui me disent « Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ? », et bien je leur réponds très simplement, je leur dis que c’est ce goût de l’amour ce goût donc qui m’a poussé aujourd’hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain qui sait ? Peut-être simplement à me mettre au service de la communauté, àfaire le don, le don de soi...
Astérix et Obélix : mission Cléopâtre, Panoramix et Otis.

C’est pas gras le confit ! Le bonheur est dans le pré

Écoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique, surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublies qu’t’as aucune chance, vas-y,...
tracking img