Citations farinet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (408 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Farinet ou la fausse monnaie de C.F. Ramuz

p.66 : « Il disait : « Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? » Il posait sa question aux montagnes, […] Des personnes quand même, des personnes, cesmontagnes, et qui savent mieux que nous ce qu’il nous faut. »

p.107 Sage à Farinet (rétrospective): « « Tu vois ? » Je voyais. « Tu vois bien ? » Je vois. « Tu sais ce que c’est ? c’est la liberté pourles hommes ! Un de ces jours, j’irai te montrer où on la trouve, dans les rochers. » »

p.98 Romailler : « Je sais bien que tu crois que ton or est bon. Mais il y a les lois. Est-ce que tu te rendscompte de ce qui arriverait si tout le monde se mettait à faire comme toi ? »

p.172 : « Est-ce que tu viens ? non, tu ne veux pas ? Elle dit une troisième fois : Tu ne veux pas ? »

p.208: « Votreliberté. Qu’est-ce que c’est? Ah! Emprisonnés que vous êtes, ah! numérotés! et il y a la liberté écrite sur vos murs, mais regardez ce qui est dessous…Ça s’appelle des règlements, des décrets, deslois, des permis, ça s’appelle des autorisations ; moi, je suis autorisé à mourir. »

"Fils unique, j'ai longtemps eu un frère."

"Plus beau, plus fort. Un frère aîné, glorieux, invisible."

"lamalaise de ma mère qui m'incitait à le remettre à sa place."

"ma maigreur, de ma pâleur maladive."

"tombereaux de secrets, de silences, cultivant la honte, mutilant les patronymes, générant lemensonge."

"de protecteur il était devenu tyrannique, moqueur, parfois méprisant"

"fasciné par le spectacle de ces corps dévêtus...avançant dans le froid en file indienne pour se rendre aubâtiment des douches."

"la vision était trop forte, l'obscénité trop violente."

"le frère que je m'étais inventé, celui qui avait rompu ma solitude, ce grand frère fantôme avait donc existé"

"Taniaest la plus belle femme que Maxime ait jamais vue"

"d'une voix calme elle répond: "C'est mon fils""

"l'absence de sa femme et de son fils dresse entre eux une barrière infranchissable"...
tracking img