Citations utiles philo terminale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILO
- Citations par notion -

-La conscience

PASCAL, « Quand l’univers l’écraserait, l’homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu’il sait qu’il meurt et l’avantage que l’univers a sur lui, l’univers n’en sait rien »
« L’homme est un roseau pensant »

DESCARTES, « Je pense donc je suis »

KANT, « Le je pense doit pouvoir accompagnertoutes mes représentations »
« Nous ne connaissons des choses que ce que nous y mettons nous-mêmes »

ROUSSEAU, « Conscience ! Conscience ! Juge infaillible du bien et du mal »

SOCRATE, « Connais-toi toi-même »

MARX, « Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience »-L’inconscient

SPINOZA, « Les hommes ont conscience de leurs désirs mais non des causes qui les déterminent à désirer »

NIETZSCHE, « Une pensée vient quand elle veut et non quand je veux »
« Nul n’est plus que soi-même étranger à soi-même »

FREUD, « Le moi n’est pas maître dans sa propre maison »
« Entre en toi-même, apprends à teconnaître, alors tu comprendras pourquoi tu dois devenir malade, et tu éviteras peut-être de le devenir »

ALAIN, «L’inconscient est une méprise sur le Moi, c’est une idolâtrie du corps »
« Je veux ce que je pense »

-Autrui

SARTRE, « L’enfer, c’est les autres »
« Autrui est le médiateur indispensable entre moi et moi-même »

ROUSSEAU,« Le sauvage vit en lui-même, l’homme sociable toujours hors de lui ne sait vivre que dans l’opinion des autres »
« Les esclaves perdent tout dans leurs fers, jusqu’au désir d’en sortir ; ils aiment leur servitude comme les compagnons d’Ulysse leur abrutissement »

LEVI-STRAUSS, « Est barbare celui qui croit à la barbarie »

KANT, « Quelle serait l’ampleur etla justesse de nos pensées, si nous ne pensions pas en quelque sorte en communauté avec d’autres à qui nous communiquerions nos penséeset qui communiqueraient les leurs »

-Le désir

MOLIERE, « Boire sans soif et faire l’amour tout le temps, voilà madame ce qui nous distingue des autres bêtes »

SCHOPENHAUEUR, « Le désir est long et ses exigences tendent à l’infini »« La vie oscille comme un pendule de la souffrance à l’ennui »

SPINOZA, « Si nous jugeons qu’une chose est bonne, c’est précisément parce que nous la désirons »

ROUSSEAU, « Malheur à qui n’a plus rien à désirer !» 
« Il n’y a pour l’homme que le pays des Chimères qui soit digne d’être habité »

LACAN, « Le désir s’ébauche dansla marge ou la demande se déchire du besoin »

-Le langage

DESCARTES, « Ce qui me semble un très fort argument pour prouver que ce qui fait que les bêtes ne parlent pas comme nous est qu’elles n’ont aucune pensée, et non point que les organes leur manquent »

HEGEL, « Le mot donne à la pensée son existence la plus haute et la plus vraie »

BOILEAU, «Tout ce qui se conçoitbien s’énonce clairement et les mots pour le dire nous viennent aisément »

GORGIAS, « Discours est un grand tyran »

ANDRE MARTINET, « A chaque langue correspond une organisation particulière des données de l’expérience »

-L’art

KANT, « Seul ce que l’on ne possède pas l’habilité de faire, même si on le connaît de la manière la plus parfaite relève de l’art »«Le beau est ce qui plaît universellement sans concept »

HEGEL, « L’art ou du moins sa destination suprême est pour nous une chose du passé »

KLEE, « L’art ne reproduit pas le visible, il rend visible » 

-Le travail et la technique

BIBLE, « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es...
tracking img