Citoyenneté et intégration

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3722 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

L'appartenance à un groupe a de tout temps toujours été primordiale tant pour les animaux que pour les êtres humains. De l'âge des pierres à nos jours l'homme a toujours aspire a appartenir à un groupe, un clan, une tribu bref à une société quelconque. Ce désir puissant d'appartenance est le résultat d'un réflexe presque'instinctif : L'instinct de survie. En effet les chances desurvie d'un solitaire sont moindre que celle d'une personne qui vit ou appartient à un groupe donne. C'est presque une famille dont le rôle est de protéger, aider et défendre chacun de ses membres. Qu'est-ce que la citoyenneté ? C'est l'appartenance à une communauté quelconque. Or qui dit appartenance, soulève le thème d'intérêts communs. Pour pouvoir co-exister, chaque membre de la communauté sedoit d'avoir avec le reste des points communs : langue, histoire, tradition, religion et autres. Il serait impossible de parler de communauté ou chaque membre aurait une vision absolument oppose a celle des autres. Voilà pourquoi durant des siècles le terme de citoyenneté avait une valeur si importante. Qu'il s'agisse de l'empire grec ou romain plus tard, ce terme avait son pesant d'or tant pour lacommunauté toute entière que pour chaque habitant. Être citoyen signifie faire partir d'une société, d'une famille ou chacun a des droits, mais aussi des devoirs, car l'un sans l'autre conduirait à l'anarchie.

Faire partir d'une communauté et partager la même histoire. C'est la base du terme. Cette base était facilement respectable à l'époque non seulement parce que les populations sedéplaçaient moins, mais en plus parce que les groupes étrangers s'arrangeaient, sans perdre leurs racines, à s'intégrer à la communauté dans laquelle ils se joignaient. « S'intégrer »- c'est un mot qui à son pesant d'or. Lorsqu'on quitte sa communauté pour se joindre à une autre il est évident que l'on ne veut perdre ni sa culture, ni ses traditions. Cependant, si ces traditions sont diamétralement opposea celles de la nouvelle communauté, le plus simple pour vivre sans heurt dans cette communauté est d'adapter les nouvelles coutumes aux siennes afin d'avoir avec les nouveaux membres des points communs et pouvoir à la longue faire partir de leur communauté. S'intégrer pour plus tard devenir citoyen. Intégration et Citoyenneté : ce sont deux concepts qu'il est important de comprendre. Toutefois,il serait tout aussi utile d'analyser les interactions qui existent entre eux.

LA CITOYENNETÉ : UN CONCEPT UNIQUE OU PLURIEL ?

Il est vrai que la citoyenneté est l'appartenance à une communauté ou un État, mais s'arrêter à cette seule définition serait quelque peu naïf. Plusieurs définitions peuvent être attribuées à ce concept en fonction du sens qu'on lui donne.

-Sens général

Dansle sens politique, on se base sur le fait que malgré nos inégalités, nous appartenons tous à une société. C'est pourquoi pour permettre un fonctionnement efficace de cette société nous nous devons d'avoir tous certains droits et prérogatives. Nous avons le droit par exemple de gérer notre société et de participer aux décisions importantes qui touchent notre État. Nous avons le pouvoir politique dechanger notre État, soit en votant, soit en se faisant voter. Nous avons aussi le droit d'accès a certaines hautes fonctions de l'État, tout comme nous avons le droit d'exiger de notre État qu'il nous protège si nous nous trouvons à l'étranger. En clair nous avons le droit ou que nous nous trouvons de participer à la vie quotidienne de notre communauté.

La partie civile touche avant tout deslibertés essentielles : expression, droit de propriété, conscience, mariage, adoption, déplacement, bénéficier d'une aide juridique, égalité devant la justice et bien d'autres. Bref, vous obtenez en tant que citoyen le droit de faire tout ce qui vous plaît, du moment que vos actions ne nuisent pas aux autres membres de la communauté.

La citoyenneté sociale met un accent sur l'aspect...