Citoyennete

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Citoyenneté et civilité aujourd'hui
par Armand Chanel
Introduction:
Le thème de la citoyenneté est souvent associé aujourd'hui à "l'éducation à la citoyenneté" ou à "l'éducation civique" à l'école, présentées par les pouvoirs publics et les médias comme remèdes à la montée des incivilités et de la violence dans les quartiers ou dans les établissements scolaires. Celles-ci sont en effet sourced'un sentiment croissant d'insécurité et de "désintégration sociale" et constituent une question vive dans la société aujourd'hui .
D'où la tentation de relier directement les deux, citoyenneté et incivilités (versus civilité), et de se limiter à ce seul aspect "chaud", mais très partiel, celui d'une "crise de la civilité ou de la citoyenneté", ainsi rapidement confondues, et victimes de l'affaiblissement général des capacités régulatrices des instances de socialisation. D'où leur renforcement proposé à et par l'école.
En effet, les résurgences inquiètes de "la question de la citoyenneté" ou de la "civilité" (souvent abusivement amalgamées) semblent indiquer que ces dernières ne vont plus de soi, et qu'une des raisons en serait la crise de la culture civique traditionnelle (surtoutcelle relative à la communauté de l'Etat-nation), elle-même moins bien inculquée et transmise par les instances de socialisation. Qu'en est-il réellement ? La réponse n'est pas simple parce que le diagnostic dépend en partie de ce que l'on met exactement sous le terme de citoyenneté, concept riche mais complexe, qu'on confond trop souvent aujourd'hui avec celui de civilité, confusion qui peut êtresource de déconvenues .
Sans vouloir analyser les manifestations et les causes d'une "crise de la citoyenneté" par ailleurs polymorphe, il s'agira ici plus simplement de rappeler tout d'abord les définitions des deux réalités, et notamment les diverses dimensions de la culture citoyenne (I). On analysera ensuite combien ce principe régulateur apparaît plus que jamais nécessaire dans le mondemoderne, y compris pour redynamiser l'Ecole dans sa fonction fondamentale de socialisation des jeunes élèves, dans leur vie scolaire immédiate et dans leur devenir de futurs citoyens à plus long terme (II) .
I- La citoyenneté et la civilité , comme cultures dont l'intériorisation ne va pas de soi .
Il s'agit d'abord de lever certains amalgames. Alors que les incivilités relèvent de troubles de lasociété civile, la citoyenneté appartient, elle, au champ politique et juridique.D'autre part, même si à un moment donné, la citoyenneté constitue un statut juridique bien défini, elle ne cesse de subir nombre de transformations historiques dans ses diverses dimensions et acquiert par là un fondement culturel au sens sociologique du terme, au même titre que la civilité.
A- La culture citoyenne, uneréalité multidimensionnelle.
Les auteurs s'accordent à analyser la citoyenneté selon trois dimensions : c'est d'abord un idéal, c'est à dire des valeurs mobilisatrices; c'est ensuite un ensemble articulé de normes politico-juridiques, c'est à dire de droits et de devoirs qui se légitiment les uns les autres et sont garantis par le pouvoir politique, sachant que celui-ci s'exerce encore pourl'essentiel dans le cadre de l'Etat-nation; c'est enfin un certain nombre de pratiques effectives des citoyens pour participer activement à l'animation de la vie collective dans la Cité. Valeurs, normes et conduites sociales effectives : voilà bien les éléments d'une culture au sens sociologique du terme, qui n'a rien de "naturel", qui est au contraire variable selon les lieux et les époques, et apparaîtdonc comme un "construit" historique qui devra en conséquence être acquis et transmis pour survivre et se développer.
Ainsi, la citoyenneté est-elle un idéal universel qui serait par là inné dans tout homme ? Certes non, si on rappelle que la démocratie avec laquelle elle est en étroite relation n'est généralisée ni dans l'espace aujourd'hui (moins de la moitié des Etats du monde actuel), ni...
tracking img