Citoyennete

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (381 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Côte d’Ivoire : la longue marche

.par Norbert Kobenan,

En dépit des avatars de la crise qui somme toute est à oublier au plus vite, la Côte d’Ivoire a prouvé sa résilence et sa solidité. Plusencore, vaille que vaille, le cap a été maintenu. Ainsi donc, le quinquennat qui s’annonce doit être celui du sursaut, et la décennie, celle de l’émergence dans le concert des Nations.

A la vérité,avec l’évanescence de notre incivisme, la nouvelle aurore ne sera pas uniquement conditionnée par les efforts économiques et financiers de l’Etat. Elle nécessite aussi un environnement civique adosséà l’amour de la mère Patrie. A contrario d’un patriotisme dénué de nobles vertus.

A cet égard, restons attachés aux valeurs fondatrices qui ont guidé à la création de cette Eburnie par ceux que nousne cesserons jamais de regretter le départ dans le monde des esprits et de la transition. Il est impératif qu’un consensus prenne corps sur un projet national qui doit être conduit par les futursdirigeants. Et c’est ce substrat qui doit être défendu par tous au lieu de créer des chapelles autour de la Cathédrale.

Cinquante ans après, nous osons croire que l’horizon a été scruté, l’acquisrappelé, les dysfonctionnements en chantier pour correction, l’espoir semé. Pour tout dire, adhérons au même projet. Celui de la Côte d’Ivoire, notre pays. Les hommes de talent existent. Les compétencesaussi. Seule reste la volonté manifeste de faire le deuil de nos intérêts privés catégoriels, cupides et sans lendemains.

L’avènement du suffrage universel ou le choix des futurs dirigeants doitêtre vu comme l’évaluation de notre projet national. Un bon contrat entre le peuple et les futurs dirigeants dénote d’un bon choix.

Attachés à cet exercice, il nous paraît fondamental d’asseoir devéritables partis politiques forts dont l’ambition est d’apporter le bonheur au peuple qui ploie sous l’effet de la misère et dont la pauvreté est le meilleur compagnon.

Arrêtons les discours...
tracking img