Civilisation arabo-musulmane

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1348 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CIVILISATION ARABO MUSULMANE

REMARQUES : J’ai développé les différentes parties afin que vous ayez une question complète. Vous deviez aborder ces différents points, mais de façon moins dense.
Un point commun : personne ou quasiment n’a défini l’expression : « arabo musulmane » (voir plus loin dans l’introduction).
Bien entendu, la religion islamique doit être présentée : mais, il fautnotamment en retenir les aspects qui ont modelé une civilisation particulière, que ce soit au niveau de la société, ou au niveau de la culture, de l’art, voire de l’économie.
Il y avait donc trois idées à retenir : présenter la religion, facteur d’unification d’une civilisation arabo musulmane, puis les fondements socio économiques de sa prospérité, enfin et surtout, la caractériser par son éclatscientifique, artistique, littéraire, philosophique en citant quelques progrès qui lui sont dus et un ou deux noms de savants.

L’ expression « civilisation arabo-musulmane » s’applique à un territoire géographique vaste, de l’Espagne à l’Inde, conquis par les Arabes lors de leur expansion à partir de la fin du VIIe siècle et unifié par la religion islamique et la langue arabe. Ces deuxderniers éléments constituent le ciment d’une civilisation qui, par ailleurs, intègre les acquis culturels locaux. Cette unité s’exerce jusqu’au XIIe siècle, moment où les Turcs Seldjoucides font disparaître le califat de Bagdad. Brillante, la civilisation arabo-musulmane connaît une grande prospérité économique liée aux échanges entre Orient et Occident.

1. Une unité assurée par lareligion islamique et la langue arabe.

L’unité religieuse repose sur une religion nouvelle puisée aux sources du judaïsme et du christianisme, l’Islam, incarné par son prophète, Mahomet, marchand caravanier qui, à partir de 610, reçoit la parole de Dieu par une révélation orale qui dure 20-22 ans, qui formera le Coran (‘récitation ») écrit au IXe siècle. L’expansion géographique qui suit auxVIIe-VIIIe siècles est liée à la volonté universaliste de cette religion fondée sur cinq piliers : la croyance en un seul Dieu, Allah, l’aumône, la prière rituelle cinq fois par jour, le pèlerinage à La Mecque (ville natale de Mahomet), et le jeune du mois du Ramadan. Le Coran propose toute une codification de la vie quotidienne et sociale du croyant (héritage, aumône, purification, etc…) surlequel sera bâti le droit islamique (char’ia). L’islam propose aussi une nouvelle conception de la société : d’où la naissance d’une communauté islamique «Umma » solidaire qui présente des caractères religieux et civilisationnels assez homogènes. Elle ne s’est pas développée autour d’un clergé qui encadre les fidèles, mais autour d’un noyau de dogme, de règles, de valeurs assumées par consensus. Ladiffusion de l’Islam, par le vecteur de la conquête et de la langue et donne naissance à une nouvelle civilisation dont une marque du paysage est la mosquée, lieu de prosternation et de prière, et non « maison  de Dieu » comme dans le christianisme.

2. Le contrôle des voies de commerce entre Orient et Occident en fait un empire prospère.

Les villes sont les foyers de ce dynamisme(Bagdad –1 M. d’habitants, Damas –300 000, Le Caire –500 000, Kairouan, Cordoue) nettement plus peuplées que les villes européennes parce que l’empire arabo-musulman s’étend surtout sur des régions arides. La ville musulmane est entourée d’un rempart (en pierre) ; au centre s’élève la plus grande des mosquées, accompagnée des medersa (écoles et universités coraniques) et de bibliothèques (dans lesplus grandes villes), le palais forteresse de l’émir ou du calife, les marchés ; boutiques et atelier d’artisans se regroupent dans les souks, au delà, les quartiers d’habitations aux ruelles sinueuses ; hammams (bains publics), fontaines. La mosquée a donc une fonction de prière, d’enseignement et de culture. A la porte des villes, les caravansérails accueillent les caravanes des marchands....
tracking img