Civilité et incivilité

Pages: 2 (253 mots) Publié le: 20 mars 2011
I/ Introduction et annonce du plan

Le terme de civilité est désormais omniprésent sous la forme à la fois vague et indirecte des "incivilités" :Cette notion est d'autant plus répandue et soi-disant évidente qu'elle constitue une simple étiquette, commode mais sans réelle consistance conceptuelle.
Enconstante augmentation depuis un certain nombre d’années, l’incivilité se fait de plus en plus remarquer. Cette augmentation bien sensible, surtout dansles banlieues, fait l’objet de changement dans le fonctionnement de la police. Mais l’incivilité n’est pas toujours condamnée par la loi : l’impolitesse,le manque de respect ou les moqueries ne sont pas considérées comme des infractions. Ce qui est réprimé par la loi, ce sont les injures, le vandalisme, leracket, les agressions physiques, les « tags » etc.Cette incivilité est le plus souvent liée à un manque d’adaptation des individus et elle peut évoluerjusqu’à devenir de la criminalité.Mais ce n’est pas si simple que ça. Les cas sont très divers et l’incivilité peut se présenter sous différentes formes.La grande question qui se pose est de savoir comment arrêter ou sinon freiner ce phénomène qui s’étend dans les pays développés.

Mais quelles peuventêtre les causes à l’origine de ce phénomène et comment réagir ?
Nous traiterons ce sujet en trois parties :

La première partie définira plus endétail ce qu’est l’incivilité
Ensuite nous essayerons de connaître les éventuelles causes
Et nous tenterons de savoir comment la combattre.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Civilité et incivilité, les chiens et leurs maître
  • La civilité
  • Incivilité
  • Incivilité
  • Incivilité
  • Incivilité
  • Incivilite
  • Le civilité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !