Civilité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (684 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
CIVILITÉ

Sommaire

La civilité est une notion essentielle dans l'espace et le temps. Il nous serait impossible de vivre sans le respect de cette notion fondamentale. La civilité est beaucoupplus un droit qu'elle n'est un devoir. Il n'est pas rare d'entendre que nous vivons dans des sociétés civilisées. Qu'entendons nous donc par cette expression. Qu'est-ce que la civilité est quelles sontces manifestations ? Est-il possible de le respecter de nos jours ou alors observe t-on des problèmes dans ce domaine ?

DÉFINITION

Voici une expression que chacun d'entre nous ne fusse qu'unefois a déjà entendu. « Mon Dieu et dire que nous vivons dans une société civilisée ! » Très souvent cette phrase est prononcée lorsque nous assistons à un acte que nous qualifions d'amoral oud'anormal. Une fois que nous nous trouvons face à un fait que nous estimons inacceptable, nous sommes choqués parce que nous estimons que dans notre société contemporaine, ce genre de comportement estinadmissible. Qu'entend nous donc par cette notion : la civilité ?
« La civilité ou savoir-vivre désigne un ensemble de règles de vie en communauté telles que le respect d'autrui, la politesse ou lacourtoisie. »
Cette définition établit dans la liaison directe qui lie la civilité et la bonne éducation. Il découle aussi de cette définition que dans la majorité des sociétés contemporaine cet ensemblede règles est respecte par tout au moins la majorité de la population. Il convient toutefois de souligner que la civilité tout comme la tradition peut revêtir des aspects assez différents dans l'espaceet le temps.

LA CIVILITÉ AU QUOTIDIEN

Dans notre société, la civilité ou plus tôt son respect devient une vraie gageure. On a très souvent tendance en parlant du non respect de cette notion àne tenir compte que de la délinquance sous ses pires aspects. Cependant, l'absence total de savoir-vivre ne s'observent pas seulement que lorsque les jeunes des banlieues cassent les vitrines des...