Classe tarifaire assurance automobile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 36 (8878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Nul ne peut ignorer le rôle que joue le système financier dans la stimulation de la croissance et ce, à travers la collecte et l'injection des flux financiers dans les rouages de l'économie. Dans ce cadre le secteur des assurances, entre autres, joue un rôle important.

Ce secteur ne cesse de prendre de l'importance, que ce soit par les sommes importantes qu'ildraine ou au niveau des tendances lourdes qui le caractérisent ces dernières années (concentration, libéralisation, bancassurance…), ainsi qu'au niveau des pays qui dominent le secteur sur la scène internationale.

Avec l'amorce du nouveau millénaire, le secteur des assurances au Maroc à l'instar des autres pays de par le monde connaît de profondes mutations et se trouve ainsi confronté à degrands et importants défis (libéralisation, concentration, assurance maladie obligatoire, bancassurance, solvabilité II…) qui vont certainement affecter le processus de sa croissance, des défis qui une fois relevés, le secteur sortira certainement plus solide et plus apte à mener à bien sa principale mission, qui est celle de permettre à l'économie marocaine à mieux intégrer le nouveau siècle.Dans le cadre de la libéralisation des tarifs de l’assurance, les entreprises d’assurance doivent élaborer leurs tarifs en tenant compte des contraintes telles que les conditions du marché et notamment le jeu de concurrence et les dispositions réglementaires, et tout en essayant de gérer et maîtriser le risque d’anti sélection et le risque de ne plus parvenir à honorer leurs engagementsenvers les assurés.

Ainsi, le présent rapport présente une des méthodes de gestion du risque, à savoir la segmentation du portefeuille en classes de risque, appliquée au portefeuille automobile de la SANAD, et plus précisément sur la catégorie tourisme.

Le présent travail comporte trois parties. La première partie consiste en une présentation du cadre général du travail. Quant à ladeuxième partie, elle donne une vue de près de la problématique traitée et du champ d’application étant l’assurance automobile. Enfin la troisième partie traite l’aspect théorique et pratique de la gestion du risque automobile à travers la segmentation.

La première partie :

Présentation du cadre général du travail

Chapitre 1 : Le secteur des assurances au Maroc

Le marché desassurances au Maroc joue un rôle considérable dans l’économie du pays. Il mobilise (encourage) l’épargne et verse des capitaux extrêmement vitaux pour l’investissement.

Définition de l’assurance

L'assurance est une opération par laquelle une personne (l’assuré) se fait promettre par l’assureur, pour lui ou pour un membre de sa famille (conjoint, enfants à charge), moyennant unerémunération (la prime), d’être couvert en cas de réalisation d'un événement aléatoire listé dans le contrat négocié entre les deux parties.
La couverture d’assurance peut être une indemnisation, remboursement des frais engagés ou de l’assistanat.
L’assuré : est une personne physique ou morale sur laquelle ou sur les intérêts de laquelle repose l’assurance.

L’assureur : est uneentreprise agréée pour effectuer des opérations d’assurance.

La Prime : est la somme due par le souscripteur d’un contrat d’assurance en contrepartie des garanties accordées par l’assureur.

Organisation du marché :

Le marché marocain des assurances comprend trois catégories d’établissements :

II.1. Les entreprises d’assurances : Compagnies et Mutuelles

Au Maroc lesecteur se compose des mutuelles, des compagnies d’Assurances et de réassurance privées et des sociétés d’assistance. Leur différence réside sur le fait que les mutuelles sont des associations à but non lucratif pratiquant des opérations impliquant une gestion en capitalisation et n’ont pas d’intermédiaires. Alors que les deux autres catégories sont des sociétés à but lucratif qui pratiquent...
tracking img