Cmmi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Capability Maturity Model Integration
Le modèle CMMI[modifier]
Le modèle CMMI définit une échelle de mesure de la maturité à 5 niveaux, ainsi que les indicateurs nécessaires pour évaluer les activités menées par une équipe par rapport à cette échelle - l'équipe peut être un groupe de travail, un ou plusieurs projets, une société voire une institution d'État. CMMI est un cadre générique deprocessus qui se décline en 3 modèles (appelés constellations) :
• • •

CMMI-DEV pour le développement de systèmes (logiciel ou autre, modèle publié en août 2006 2) CMMI-ACQ pour la maîtrise des activités d'achat (modèle publié en novembre 2007 3) CMMI-SVC pour la fourniture de services (modèle publié en février 2009 4)

La particularité de ces 3 modèles de processus est qu'ils ont une partiecommune (le noyau ou "core" en anglais) qui représente environ 60% des pratiques. D'un modèle à l'autre, les différences portent essentiellement sur la catégorie « Ingénierie » dont les pratiques varient selon l'activité concernée. Le modèle CMMI est majoritairement utilisé dans des sociétés d'informatique, toutefois les principes de CMMI s'appliquent à n'importe quelle activité d'ingénierie :architecture, mécanique, électronique, ...

Maturité[modifier]
D'après la définition donnée dans le CMMI, la maturité d'une organisation est le degré auquel celle-ci a déployé explicitement et de façon cohérente des processus qui sont documentés, gérés, mesurés, contrôlés et continuellement améliorés. Un niveau de maturité (Maturity Level) correspond à l'atteinte d'un niveau de capabilité uniformepour un groupe de processus. Un niveau de capabilité (Capability Level) mesure l'atteinte des objectifs d'un processus pour le niveau donné.

Historique[modifier]
Dans les années 1980, le Département de la Défense des États-Unis (DoD) a demandé l'élaboration d'un référentiel de critères lui permettant d'évaluer ses fournisseurs de logiciels. Après une lente maturation, le SEI (Software EngineeringInstitute) financé par le DoD a présenté en 1991 le Capability Maturity Model (CMM). Ce modèle de référence ne concerne que les bonnes pratiques du génie logiciel. Après un fort engouement pour ce modèle, d'autres modèles similaires ont vu le jour, tels que :


SE-CMM (pour System Engineering) ;

• • • •

SA-CMM (pour Software Acquisition) ; IPD-CMM (pour Integrated Product Development); People CMM pour le management des ressources humaines ; SS-CMM pour Supplier Sourcing.

Tant et si bien qu’il fallut rebaptiser le CMM « initial » en SW-CMM (pour Software). En 2001, le SEI a proposé une nouvelle version de son modèle, le CMMI (Capability Maturity Model Integration) qui englobe les bonnes pratiques des autres modèles, sauf la gestion des ressources humaines qui n'est pasencore considérée (version 1.1). La version du modèle a été réactualisée en 2006 (version 1.2). Cette version du CMMI tendait à simplifier le modèle et améliorait la prise en compte des composants de type matériel. La dernière version du modèle date de 2011 (version 1.3) Le CMMI-DEV est un modèle de processus (référentiel de bonnes pratiques) pour la réalisation de tout type de produit (ou système).C'est cependant dans le développement et la maintenance de logiciel qu'il est le plus utilisé. Sa portée utile s'étendant de l'apparition d'un besoin jusqu'à la livraison du produit correspondant, il y a d'autres modèles utiles pour d'autres domaines du logiciel, par exemple pour les infrastructures et opérations ITIL.

Descriptif du modèle[modifier]
Dans l'approche étagée (il existe une approchedite "continue"), les bonnes pratiques préconisées par le modèle (version 1.2) sont rassemblées en 22 domaines de processus euxmêmes regroupés en 5 niveaux de maturité. Les domaines de processus rattachés à un niveau de maturité M ne peuvent être stabilisés et efficaces que si les domaines de processus des niveaux inférieurs ( < M ) sont déjà stabilisés et efficaces (principe d'empilement). Les...
tracking img