Cmp cmpp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2449 mots )
  • Téléchargement(s) : 1
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Centre Médico-Psychologique (CMP)
Centre Médico Psycho-Pédagogique (CMPP)

Un centre médico-psychologique est une structure de soins pour adultes ou pour enfants. Il dépend de l’inter-secteur de psychiatrie : à chaque secteur psychiatrique correspond un hôpital avec un service de psychiatrie et un CMP. Souvent les professionnels travaillent sur l’hôpital et l’autre moitié du temps sur le CMP.Ils sont définis comme des unités de coordination et d’accueil en milieu ouvert. (qui organisent des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d’intervention à domicile de la population. )
Les CMP travaillent en partenariat avec les maisons de retraite, les médecins de travail et les médecins généralistes, des associations spécialisées ainsi que des bailleurs pourl’insertion.

Un CMPP est un lieu de soins pour enfant. Mais les prises en charge sont plus variées qu’en CMP puisqu’il y a des psychiatres, psychologues, orthophonistes, psychomotriciens, instituteurs spécialisés…. Les CMPP interviennent au niveau de l’entourage familial ou social (afin de prévenir l’apparition de trouble et d’empêcher le passage à la chronicité et sa répercussion sur l’entourage). Lorsquele patient se rend au CMPP, une évaluation des difficultés s’effectue puis un projet individuel personnalisé est proposé ; ce projet associe toujours les parents au suivi de l’enfant.
En ce qui concerne l’établissement, il s’agit souvent d’associations et il y a un partenariat étroit avec l’Education Nationale. Dans les CMPP, l’équipe pluridisciplinaire vise à maintenir l’enfant « inadapté »dans son milieu familial et scolaire ordinaire en lui offrant les soins ambulatoires nécessaires à sa « réadaptation ».

L’historique des CMP :
1838 : Période d’enfermement en asile psychiatrique
1922 : Apparition des premiers dispensaires d’hygiène mentale avec une évolution des processus (électrochoc, neuroleptique, psychanalyse) permet d’éviter l’enfermement des grands agités.
Après Guerre :40% des internés meurt de faim et manque de soin, de là découle un système de rechange, avec la circulaire ministérielle du 15 mars 1960 qui met fin aux asiles.
Ouverture d’hôpitaux psychiatrique qui est chargé d’orienter les malades vers une réinsertion dans leur milieu socio-familial.
1960 : Politique de sectorisation qui préconise une division géographique sur un maximum de 70 000 habitantspar secteur. L’objectif est la division des institutions. L’équipe médico-sociale assure le dépistage, les soins et le suivie des patients si possible sans hospitalisation.
31 décembre 1970 : Intégration des hôpitaux psychiatrique dans la catégorie des centres hospitalier spécialisés.
Il aura fallut plus de 40 ans pour réaliser que les malades mentaux ne doivent pas être isolés.
Evolution desréseaux de soins psychiatriques, les équipes de médecins pour soigner le patient, mettent à contribution son entourage familial.
Etant donné la sectorisation des soins psychiatriques en dehors du système hospitalier, les CMP furent créé par l’Arrêté Ministériel du 14 mars 1986. Un CMP adulte par secteur psychiatrique, et un CMP infanto-juvénile pour 3 secteurs de psychiatrie adulte. Le CMP devientle pivot de la prévention et des soins.

Avant la création des CMPP, il existait deux projets distincts :
Les CPP (Centre Psycho-Pédagogique) le premier créé en 1946 à Paris en collaboration avec l’Education Nationale et des psychologues d’orientation psychanalytique.
Les CMP (Centre Médico-Psychologique) appelés précédemment « dispensaires d’hygiène mentale » par le secteur public.
Les CMPPfurent ainsi les pionniers de l’intervention auprès d’enfants et d’adolescents en difficulté, préfigurant les dispositifs ambulatoires extra hospitaliers de la psychiatrie publique, nés postérieurement, à partir des années 60, avec la sectorisation psychiatriques (intersecteurs de psychiatrie infanto-juvénile).
En 2010 on dénombre 300 CMPP (environ) présent en France. La plupart d’entre eux...
tracking img