Coats

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1676 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
‎''La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments. C'est de les faire soupçonner''- Barbey d'Aurevilly

Against stupidity...God Himself is helpless.
-Jewish Proverb

Citations de Marcel Proust:
On pardonne les crimes individuels, mais non la participation à un crime collectif.
Un homme qui dort tient en cercle autour de lui le fil des heures, l'ordre des années et des mondes.Dire que j'ai gâché des années de ma vie, que j'ai voulu mourir (...) pour une femme qui ne me plaisait pas, qui n'était pas mon genre.

Un mariage d'amour, c'est-à-dire fait par amour, y serait considéré comme une preuve de vice.
Ce sont nos passions qui esquissent nos livres, le repos d'intervalle qui les écrit.

Les plats se lisent et les livres se mangent.C'est là en effet un des grands et merveilleux caractères des beaux livres que pour l'auteur ils pourraient s'appeler "Conclusions" et pour le lecteur"Incitations".
Il n'y a guère que le sadisme qui donne un fondement dans la vie à l'esthétique du mélodrame.
A partir d'un certain âge, nos amours, nos maîtresses sont filles de notre angoisse.
Souvent, vous le savez, on dit d'un grand artiste : àcôté de son génie, c'était une vieille bête qui avait les idées les plus étroites.
La beauté des êtres n'est pas comme celle des choses. Nous sentons qu'elle est celle d'une créature unique, consciente et volontaire.
Les choses éclatantes, on ne les fait généralement que par à-coups.
On ne connaît pas son bonheur. On n'est jamais aussi malheureux qu'on croie.
Les beautés qu'on découvre le plus tôt sont aussicelles dont on se fatigue le plus vite.

Ce n'est pas parce que les autres sont morts que notre affection pour eux s'affaiblit, c'est parce que nous mourrons nous-mêmes.
Les créatures qui ont joué un grand rôle dans notre vie, il est rare qu'elles en sortent tout d'un coup d'une façon définitive.
Un peu d'albumine, de sucre, d'arythmie cardiaque, n'empêche pas la vie de continuer normale pour celuiqui ne s'en aperçoit même pas, alors que seul le médecin y voit la prophétie de catastrophes.

Ce n'est pas à un autre homme intelligent qu'un homme intelligent aura peur de paraître bête.
Une religion parle d'immortalité, mais entend par là quelque chose qui n'exclut pas le néant.

Nous pouvons causer pendant toute une vie sans rien dire que répéter indéfiniment le vide d'une minute.La durée moyenne de la vie est beaucoup plus grande pour les souvenirs des sensations poétiques que pour ceux des souffrances du cuir.
Cela fait souvent de la peine de penser.

Le chagrin est égoïste, et ne peut recevoir de remède de ce qui ne le touche pas.
Quand on se voit au bord de l'abîme et qu'il sembleque Dieu vous ait abandonné, on n'hésite plus à attendre de lui un miracle.
Ce ne sont pas les êtres qui existent réellement, mais les idées.La manière chercheuse, anxieuse, exigeante, quenous avons de regarder la personne que nous aimonsrend notre attention en face de l'être aimé troptremblante pour qu'elle puisse obtenir de lui uneimage bien nette.
Dans une langue que nous savons, nous avonssubstitué à l'opacité des sons la transparence des idées.Chaque être est détruit quand nous cessons de le voir; puis son apparition suivante est une créationnouvelle, différente de celle qui l'a immédiatement précédée, sinon de toutes.
Une parole de celle que nous aimons ne se conservepas longtemps dans sa pureté ; elle se gâte, sepourrit.
Peut-être l'immobilité des choses autour de nous leurest-elle imposée par notre certitude que ce sont elleset non pas d'autres, par l'immobilité de notre pensée en face d'elles.Autrefois on rêvait de posséder le cÏur de la femmedont on était amoureux ; plus tard, sentir qu'onpossède le cÏur d'une femme peut suffire à vous enrendre amoureux.
On découvre au téléphone les inflexions d'une voixqu'on ne distingue pas tant qu'elle n'est pas dissociéed'un visage où on objective son expression

La louange la plus haute de Dieu est dans la négation...
tracking img