Coca cola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (332 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1886, le pharmacien John Pemberton inventa par au fruit du hasard le Coca Cola. À cette époque le coca cola qui portait le nom de French Wine Coke était considéré comme un remède contreles problèmes gastriques. Il s’est inspiré de la recette d’Angelo Mariani, le vin Mariani. L’usage de l'alcool dans les boissons étant interdit, il décide donc de développer une version sansalcool. John Pemberton tombera par la suite malade en 1887, c'est à ce moment que l’homme d’affaire Asa Griggs en profitera pour acheter le produit à 2300 dollars. John Pemberton meurt en en1888, il ne verra pas l’essor de sa boisson. Même si Pemberton ignorait tout du potentiel commercial de sa boisson et se révéla être un bien piètre homme d'affaires, il savait que le CocaCola serait vendu dans les fontaines à soda des pharmacies, en concurrence avec d'autres produits. Il garda donc la recette secrète car il était le premier acteur sur ce segment de marchéqu'était le soda gazeux non alcoolisé et qui devait procurer des sensations aussi agréables et corsées qu'une boisson alcoolisée, suite à l'interdiction de vente d'alcool dans la ville d'Atlanta,entre 1885 et 1887. Les vertus médicinales supposées de la boisson devaient également attirer le client. Il créait donc une nouvelle boisson dont l'essor était étroitement lié au secret defabrication. La Coca Cola Company sera crée en 1892 à Atlanta, les ventes s’élève alors a 4 millions de litres par jour. La composition de la formule a subit de nombreux changements comme parexemple la cocaïne enlevée du produit en 1903.
De nos jours 70 000 bouteilles sont vendus toutes les 10 secondes et il y a 1.6 milliards de personnes qui boivent du coca cola par jour. Entre2000 et 2007, le chiffre d'affaires est passé de 17,4 à 28,8 milliards de dollars.
Le Coca cola est un symbole de la "American way of life", on peut même l'associer à un fait social.