Coca cola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

HISTOIRE DU COCA COLA

Le 8 mai 1886, le docteur John Styth Pemberton , pharmacien d'Atlanta (état de Géorgie), inventa une nouvelle boisson gazeuse. Il voulait trouver un sirop original et désaltérant.
Il mit au point un mélange comprenant de l'extrait de noix de kola, du sucre, de la caféine, des feuilles de coca décocaïnées et un composé d'extraits végétaux. Le premierCoca-cola est alcoolisé mais en 85, l'alcool est interdit à Atlanta. Il a donc fallu trouver une recette non- alcoolisé
Son comptable, Franck M. Robinson baptisa la boisson "Coca-Cola" et dessina le premier graphisme,toujours utilisé aujourd'hui.
La boisson fut mise en vente à la "soda-fountain" de la Jacob's Pharmacy. Les serveurs diluaient le sirop avec de l'eau glacée.
I) Qu’est ce que le Cocacola ?
A)Les composants

L’effet stimulant du café lui vient en grande partie de son action sur nos récepteurs membranaires à l’adénosine.
La caféine est absorbée par le tube digestif très rapidement et complètement et parvient au cerveau dès la cinquième minute après son ingestion.
L’adénosine est un neuromodulateur* du système nerveux central* qui possède des récepteurs spécifiques.Quand l’adénosine se fixe sur ses récepteurs, l’activité nerveuse est ralenti et nous devenons somnolents. L’adénosine facilite donc le sommeil et dilate aussi les vaisseaux sanguins, probablement pour assurer une bonne oxygénation lorsque nous dormons.
Or, la caféine est un antagoniste des récepteurs à l'adénosine. Cela veut dire qu’elle se fixe sur les mêmes récepteurs, mais sans réduirel’activité neuronale. Il y a donc moins de récepteurs de disponibles pour le frein naturel qu’est l’adénosine, ce qui mène à une activation des neurones (voir animation).
L’activation de plusieurs circuits neuronaux par la caféine va aussi amener l’hypophyse* à relâcher des hormones qui vont faire produire davantage d’adrénaline aux glandes surrénales*. L’adrénaline étant l’hormone de la fuite ou de lalutte, elle va augmenter notre niveau d’attention et donner un pic d’énergie à tout notre organisme. Un effet que les buveurs de Coca-Cola recherchent souvent.
Après 4 à 5 jours de consommation quotidienne, une tolérance aux effets stimulants de la caféine peut apparaître. une dépendance et un syndrome de sevrage en cas d'arrêt brutal de la consommation.

Sur les dents : saCCHAROSE

C12 H22O11 + H2 O ----> C6 H12 O6 + C6 H12 O6

Le saccharose est le plus cariogène des aliments. Son association avec l'acide phosphorique contenu dans le Coca-Cola affaiblit l’émail dentaire et donc favorise l'apparition de caries.
Au contact du saccharose, les bactéries de la plaque dentaire le transforment en un acide ce qui provoque un phénomène de déminéralisation de la dent. La carie dentaireest provoquée par des interactions entre les bactéries et certains constituants du régime alimentaire induisant la formation d’acides, une forte diminution du pH de la plaque dentaire et une déminéralisation de l’émail.

Grâce à l'insuline, le glucose va être stocké dans l'organisme, en grande partie dans le foie et les muscles sous forme de glycogène, dans les tissus adipeux sous forme delipides.
Par conséquent le Coca-Cola peut favoriser une hyperglycémie et provoquer un surpoids.
Il est connu que le glucose est le sucre qui élève le plus fortement le taux de glycémie et donc le taux d'insuline. Plus le taux d'insuline s'élève et plus les cellules réagissent en devenant résistantes à l'insuline. C'est cette augmentation de résistance trop importante qui est à l'origine du diabète detype 2. Les cellules étant devenues résistantes à l'insuline elles stockent de moins en moins de glucose. Comme ce dernier est moins stocké il se retrouve en plus grande quantité dans le sang.

Enfin, le saccharose consomme des minéraux de l’organisme pour son métabolisme, sans en apporter, d’où son effet déminéralisant.

En el 2003, la OMS intentaba publicar un informe sobre los peligros...
tracking img